Départs en masse dans l'équipe dirigeante de Twitter

25/01/16 à 08:27 - Mise à jour à 08:27

Source: Belga

(Belga) C'est l'hémorragie parmi l'équipe dirigeante de Twitter: le réseau social, qui traverse une passe difficile, a annoncé dimanche soir le départ de quatre vice-présidents, tandis que le responsable de son application de vidéo Vine part chez Google.

Départs en masse dans l'équipe dirigeante de Twitter

Départs en masse dans l'équipe dirigeante de Twitter © BELGA

"Je suis triste d'annoncer qu'Alex Roetter, Skip Schipper, Katie Stanton et Kevin Weil ont choisi de quitter l'entreprise", a indiqué le patron-fondateur, Jack Dorsey, dans un message sur son compte Twitter personnel. Cela représente quatre des neuf membres de l'équipe exécutive listés sur le site officiel du réseau social. Alex Roetter et Kevin Weil, vice-présidents chargés respectivement de l'ingénierie et des produits, étaient tous les deux chez Twitter depuis cinq ans, dont les 18 derniers mois passés ensemble à "augmenter l'échelle des produits publicitaires et des équipes d'ingénierie de presque zéro revenus à plus de 2 milliards aujourd'hui", a souligné Jack Dorsey. Katie Stanton, également chez Twitter depuis cinq ans, était chargée des médias, avec notamment la mission de muscler les contenus accessibles sur le réseau. Brian "Skip" Schipper était responsable pour sa part des ressources humaines. Les quatre vice-présidents ne seront pas remplacés dans l'immédiat. Jack Dorsey précise que le directeur d'exploitation, Adam Bain, assumera à titre intérimaire des responsabilités additionnelles notamment pour les produits générant des revenus, les médias et les ressources humaines; et le directeur technique, Adam Messinger, verra sa fonction étendue pour chapeauter une vaste division rassemblant entre autres l'ingénierie, les produits grand public, le design et la recherche. Outre les quatre vice-présidents, Jason Toff, qui était jusqu'ici à la tête de l'équipe chargée de l'application vidéo Vine, a lui aussi annoncé séparément son départ dimanche. Jack Dorsey indique dans son message qu'il "espérait vraiment parler de ceci aux salariés de Twitter plus tard cette semaine", mais avoir voulu "mettre les choses au clair" après des "rumeurs de presse erronées". Plusieurs médias américains avaient évoqué plus tôt dimanche une partie de ces départs, certains indiquant que les intéressés avaient été licenciés. (Belga)

Nos partenaires