Démission du patron de l'assureur chinois Anbang sur fond d'interpellation

14/06/17 à 11:45 - Mise à jour à 11:45

Source: Afp

Le patron de l'assureur chinois Anbang a démissionné, a annoncé son groupe mercredi alors que la presse évoquait l'interpellation de ce milliardaire engagé dans de spectaculaires investissements à l'étranger.

Démission du patron de l'assureur chinois Anbang sur fond d'interpellation

Wu Xiaohui © Reuters

Anbang, troisième assureur du pays en termes de chiffre d'affaires, a été impliqué ces derniers mois avec la famille de Jared Kushner, gendre du président américain Donald Trump, pour le rachat d'un gratte-ciel new-yorkais qui a été finalement annulé en mars sur fond de soupçons de conflit d'intérêt.

Le patron du groupe chinois, Wu Xiaohui, "est temporairement dans l'incapacité d'exercer ses fonctions pour des raisons personnelles", a indiqué Anbang dans un communiqué.

Mardi, le magazine financier Caijing avait affirmé que la Commission de régulation des assurances avait notifié Anbang que son président avait été "emmené" trois jours plus tôt, mais sans expliquer la raison de cette apparente interpellation.

Le quotidien britannique Financial Times avait affirmé début juin que M. Wu avait fait l'objet d'une interdiction de quitter le pays, une information démentie ensuite par Anbang.

L'annonce de sa démission survient alors que le monde de l'assurance est en plein bouleversement en Chine, avec plusieurs grands noms du secteur dans le collimateur des autorités pour corruption ou pour non respect de la réglementation.

Xiang Junbo, chef de la Commission de réglementation des assurances, a lui-même dû démissionner en avril et fait l'objet d'une enquête pour corruption.

D'après le magazine Caijing, les autorités enquêteraient sur le présumé non respect par Anbang de la réglementation sur les produits d'assurance ou les investissements.

Fondée en 2004, Anbang est passée en quelques années du statut de simple assureur immobilier à celui de mastodonte financier investissant massivement à l'étranger. Le groupe s'était particulièrement signalé en 2014 en rachetant le prestigieux palace new-yorkais Waldorf Astoria pour la somme record de 1,95 milliard de dollars (1,74 milliard d'euros).

Wu Xiaohui est marié à une petite-fille de l'ex-numéro un chinois Deng Xiaoping, père des réformes économiques du géant asiatique.

Nos partenaires