Deloitte admet un piratage aux conséquences présentées comme limitées

25/09/17 à 19:41 - Mise à jour à 19:43

Source: Belga

(Belga) La firme de conseil et d'audit Deloitte a reconnu lundi que ses systèmes informatiques ont été visés par un piratage, mais a affirmé que ses conséquences étaient limitées.

Deloitte a indiqué avoir immédiatement contacté les autorités publiques et les clients affectés par cette attaque qui a visé sa plate-forme de courrier électronique. "Seulement un petit nombre de clients ont été touchés", a affirmé Deloitte dans un communiqué. "Il n'y a eu aucune conséquence sur les activités clients et sur la capacité de Deloitte à travailler", a-t-on ajouté de même source. La tentative de piratage avait été initialement révélée par le quotidien britannique The Guardian qui avait affirmé qu'au moins six clients de Deloitte avaient vu leurs comptes compromis par des pirates qui auraient pu accéder à leurs log-in, mots de passe et adresses internet ainsi que certains dossiers. Deloitte, dont le siège est à New York, se serait rendu compte de l'attaque en mars mais le Guardian affirme que les pirates ont pénétré son système informatique dès l'automne 2016 et qu'il s'agit d'un camouflet pour Deloitte qui conseille elle-même ses clients sur la manière de se protéger contre les attaques informatiques. Plusieurs entreprises et institutions financières américaines ont révélé ces dernières semaines avoir été victimes de piratages, dont la firme d'évaluation de crédit Equifax et la Commission des opérations en Bourse (SEC). (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos