Délit d'initiés au sein du groupe Metro ?

06/11/17 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Source: Belga

Le parquet de Düsseldorf a ouvert une enquête sur un cas probable de délit d'initiés au sein du géant allemand de la distribution Metro, a indiqué un porte-parole du parquet lundi. La police a effectué vendredi une descente au siège du groupe à Düsseldorf, à la suite d'une plainte du gendarme boursier BaFin. L'entreprise dément les accusations.

Délit d'initiés au sein du groupe Metro ?

© EPA

L'enquête porte sur cinq collaborateurs de Metro, soupçonnés de manipulation de marchés. Ces personnes auraient rechigné à partager des informations importantes sur la société dans le cadre de la scission de Metro en deux entités, l'une pour l'alimentaire (Metro) et l'autre pour l'électronique (Ceconomy). Deux autres employés auraient profité de ces tergiversations pour effectuer des opérations boursières en connaissance de cause.

Le parquet n'a pas livré le nom des suspects. Selon Der Spiegel, il s'agirait entre autres du président du conseil de surveillance, Jürgen Steinemann.

L'entreprise conteste toute faute. "Monsieur Steinemann ne disposait d'aucune information clé au moment d'échanger les actions", a précisé un porte-parole. "Metro a communiqué à temps l'information de la scission en deux sociétés et en respectant les prescriptions."

Nos partenaires