Delhaize trébuche aux Etats-Unis mais galope en Belgique

13/08/10 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Trends-Tendances

Delhaize a vu les revenus de ses activités américaines diminuer de 2,8 % au deuxième trimestre, contre une progression de 5,8 % en Belgique. Le distributeur revoit ses perspectives de croissance à la baisse et son objectif d'économies à la hausse.

Delhaize trébuche aux Etats-Unis mais galope en Belgique

© Belga

Delhaize a annoncé vendredi avoir réalisé un bénéfice net (part du groupe) de 114 millions d'euros au deuxième trimestre, en baisse de 8,2 %. Ses revenus ont, eux, augmenté de 4,7 %, à 5,3 milliards d'euros. Les résultats du distributeur sont toutefois contrastés, ou plutôt "complexes", comme l'a laissé entendre Pierre-Olivier Beckers, son administrateur délégué, lors d'une conférence de presse.

Aux Etats-Unis, Delhaize a vu les revenus de ses activités diminuer de 2,8 % au deuxième trimestre, à 3,7 milliards d'euros, en raison "des faibles résultats" réalisés par les magasins Food Lion et par "l'impact négatif du timing de Pâques".

Le sud-est, notamment la Floride, où Delhaize est implanté via les enseignes Food Lion et Sweetbay, connaît un environnement économique particulièrement difficile, avec un taux de chômage supérieur à la moyenne américaine, a insisté Pierre-Olivier Beckers. Dans le nord-est du pays, les résultats de Delhaize sont néanmoins meilleurs. Sur le premier semestre 2010, les revenus de Delhaize outre-Atlantique ont diminué de 1,6 %.

En Belgique, les revenus du groupe ont en revanche augmenté de 5,8 %, à 1,2 milliard d'euros. "Il s'agit de la croissance de chiffre d'affaires comparable trimestrielle la plus élevée en sept ans", souligne le distributeur.

Au premier semestre, les revenus des activités belges ont augmenté de 5,5 %, à 2,34 milliards d'euros. "Au deuxième trimestre, Delhaize est l'acteur qui a gagné le plus de parts de marché sur le marché belge de la distribution", s'est réjoui Pierre-Olivier Beckers, tout en admettant que Delhaize avait profité des grèves survenues chez son concurrent Carrefour : "On en a bénéficié, mais cela n'a pas changé de manière fondamentale les résultats engrangés par Delhaize au deuxième trimestre !"

Fin juin, Delhaize comptait 797 magasins en Belgique. Le distributeur prévoit une bonne vingtaine d'ouvertures en seconde partie d'année, dont trois enseignes Red Market.

En Grèce, Delhaize se dit satisfait des parts de marché gagnées par Alfa Beta - qu'il détient désormais intégralement - dans un environnement économique délicat.

Delhaize a également annoncé vendredi son intention de faire passer son objectif d'économies de coûts bruts annuels de 300 millions à 500 millions d'euros d'ici la fin de 2012. Ces économies passeront notamment par la création d'une organisation d'achat unique pour Delhaize aux Etats-Unis.

Pour l'ensemble de 2010, et à l'aune de ses résultats pour le deuxième trimestre, Delhaize a décidé de revoir à la baisse ses perspectives de croissance du bénéfice d'exploitation entre - 2 % et 2 %, contre de 2 % à 5 % annoncé précédemment. Les investisseurs, déçus par cette annonce, ont sanctionné le titre du distributeur, qui perdait quelque 8 % à la Bourse de Bruxelles, vendredi à la mi-journée.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires