Delhaize profite des conflits chez Carrefour... et lorgne ses magasins

12/03/10 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Source: Trends-Tendances

Le conflit social et les actions chez Carrefour ont déjà un impact positif sur le chiffre d'affaires de Delhaize en Belgique. Le groupe de Pierre-Olivier Beckers lorgne d'ailleurs les magasins "condamnés" de son rival et "analysera certainement les opportunités" en la matière.

Delhaize profite des conflits chez Carrefour... et lorgne ses magasins

© Belga

Delhaize compte ouvrir en 2010 un premier magasin sous l'enseigne Red Market en Flandre, a-t-on appris jeudi en marge de la présentation des résultats annuels. Le groupe n'exclut pas non plus de reprendre des magasins que Carrefour souhaite fermer. "Dans nos marchés, nous avons toujours dit que nous regardons les possibilités d'étendre notre part de marché, a déclaré Pierre-Olivier Beckers, patron de Delhaize. Nous analyserons certainement les opportunités en rapport avec la fermeture annoncée de plusieurs magasins Carrefour."

Le conflit social et les actions chez Carrefour ont déjà un impact positif sur le chiffre d'affaires de Delhaize en Belgique, a-t-on encore appris. L'année 2009 avait déjà été bonne pour le groupe de distribution en Belgique : le chiffre d'affaires de Delhaize Belgique a augmenté de 4,7 %, à 4,6 milliards d'euros (+ 2,7 % sur base comparable).

"Semaine après semaine, nous avons vu notre part de marché augmenter", a commenté Pierre-Olivier Beckers, jusqu'à 25,7 % fin 2009. Le patron a notamment fait référence au repositionnement des prix et à quelques campagnes à succès, comme l'action Pixar. Le groupe poursuivra cette politique de baisse des prix en 2010.

Delhaize s'étendra, par ailleurs, puisque 25 à 30 magasins devraient voir le jour cette année, dont quatre Red Markets. Il s'agit de la formule discount, déjà présente à Gembloux et Andenne.

Delhaize lance une nouvelle offre d'achat de sa filiale grecque Alfa Beta

Delhaize a par ailleurs lancé, via sa filiale (à 100 %) néerlandaise The Lion Nederland (Delned), une offre publique volontaire d'achat pour toutes les actions nominatives ordinaires de sa filiale grecque, Alfa Beta Vassilopoulos S.A., non encore détenues par aucune des sociétés consolidées du Groupe Delhaize, a indiqué vendredi celui-ci dans un communiqué de presse.

Le prix d'achat proposé est de 35,73 euros. Le Groupe Delhaize, via sa filiale Delned, détient pour le moment plus de 90% des actions Alfa Beta. Après la fin de la période d'acceptation liée à cette offre, le Groupe Delhaize, via Delned, exercera le droit d'acquérir toutes les actions restantes qui n'ont pas été achetées durant l'offre d'achat (droit de cession forcée). Dès l'obtention des 95% des droits de vote d'Alfa Beta, Delned a l'intention d'entamer la procédure de retrait des actions d'Alfa Beta de la cote de la Bourse d'Athènes.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires