De Dexia à Elia : ceux qui confirment... et ceux qui déçoivent

12/11/10 à 15:11 - Mise à jour à 15:11

Source: Trends-Tendances

Dexia a enregistré un quart de bénéfice net en moins au 3e trimestre par rapport à la même période en 2009. A l'inverse, le chiffre d'affaires d'Alfacam est passé de 6,8 millions à 10,2 millions d'euros en un an. Entre les deux, Sabca, Galapagos et Elia, sans livrer tous leurs détails financiers, affichent leur optimisme pour l'exercice en cours.

De Dexia à Elia : ceux qui confirment... et ceux qui déçoivent

Dexia : bénéfice net en baisse de 25 % au 3e trimestre

Dexia a clôturé son troisième trimestre de l'exercice sur un bénéfice net de 203 millions d'euros, en baisse de 25,9 % par rapport au même trimestre un an plus tôt. Son chiffre d'affaires, lui, a reculé de 9,9 %, à 1,23 milliard d'euros.

Néanmoins, "les résultats du trimestre traduisent à nouveau une vraie dynamique de nos franchises commerciales et une baisse importante du coût du risque de l'ensemble des métiers du groupe", a commenté Pierre Mariani, administrateur délégué du groupe franco-belge, cité dans un communiqué.

Il a également pointé les résultats solides enregistrés en Belgique, où les dépôts bancaires ont atteint 63 milliards d'euros et les réserves d'assurance vie, 11 milliards d'euros, soit des hausses de 11 % sur une base annuelle. Quant aux crédits, ils ont progressé de 5 %, à 33 milliards d'euros.

Les responsables du bancassureur se sont également félicités de la baisse du coût du risque, les provisions s'élevant à 49 millions d'euros, en baisse de 41,7 % en rythme annuel et de 61 % par rapport au deuxième trimestre de 2010. Les coûts, eux, ont progressé de 6 %, à 99 millions d'euros, par rapport aux trois mois précédents.

Le plan de restructuration du groupe, enfin, se déroule selon les objectifs fixés par l'Europe, ont encore indiqué ses responsables.

Alfacam : chiffre d'affaires de 10,2 millions d'euros au 3e trimestre

Le chiffre d'affaires d'Alfacam a atteint 10,2 millions d'euros au troisième trimestre, contre 6,8 millions à la même période en 2009, a annoncé mercredi Alfacam dans un communiqué. La société a produit, au cours du troisième trimestre, les championnats d'Europe d'athlétisme à Barcelone et les championnats d'Europe de natation à Budapest ainsi qu'une série de transmissions sans fil, tout comme des manches du championnat du monde de triathlon et de nombreuses courses cyclistes.

La division "multi caméras & services sans fil" a réalisé 8,9 millions de chiffre d'affaires, contre 3,9 millions à la même période en 2009. L'essentiel de ces résultats a été réalisé en dehors de l'Europe. La division Eurocam Media Center a réalisé un chiffre d'affaires lui aussi en hausse, de 0,9 %, et la division "contenu" a réalisé des revenus de 0,41 million.

Au quatrième trimestre, Alfacam constate un regain pour la vente de voitures régie et a participé aux Jeux du Commonwealth, à plusieurs matches de cricket, aux MTV Awards, à la consécration de la Sagrada Familia et à des dizaines de matches de football. La firme publiera ses résultats annuels le 21 mars prochain.

Sabca vise un exercice 2010 "très semblable à 2009, déjà une bonne année"

Sabca travaille intensément sur les programmes de l'A350 et constate avec plaisir la montée en puissance de l'A380. A quelques milliers d'euros près, les résultats trimestriels de l'équipementier aéronautique bruxellois, à fin septembre et comparés d'un an à l'autre, sont d'une remarquable constance.

Ainsi, les deux entités du groupe, situées à Bruxelles (670 emplois) et Gosselies (250 postes de travail), réalisent, au 30 septembre dernier, un chiffre d'affaires cumulé de 95,1 millions, pour 4,9 millions chez Sabca Limburg (Lummen, 66 personnes occupées), dernière entité dédiée aux matériaux composites. Quant au bénéfice net, il ressort à 4,9 millions cumulés pour les sièges bruxellois et carolo tandis que l'entité limbourgeoise accuse une légère perte de 100.000 euros.

Avec un chiffre d'affaires harmonieusement réparti entre le civil, le militaire et le spatial, la direction de Sabca laisse entendre, pour l'exercice qui s'achève, des performances très comparables à 2009 qualifiée de "bonne année" par Daniel Blondeel, directeur général.

Galapagos confirme ses prévisions pour 2010...

Galapagos a confirmé vendredi ses prévisions, affirmant viser un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros pour l'année 2010 avec un résultat opérationnel, un cash-flow et un bénéfice net positifs pour 2010. La société malinoise de biotechnologie a précisé que les résultats du troisième trimestre sont en phase avec ses prévisions antérieures et souligne avoir actuellement 50 programmes de recherche en cours.

Au troisième trimestre, le médicament GLPG0259 est entré en phase II des essais cliniques pour la polyarthrite rhumatoïde. Les premiers résultats pour cet essai sont attendus à la mi-2011. Galapagos a encore indiqué que l'étude de phase Ib de GLPG0187, un médicament contre le cancer, sera entamée l'année prochaine et non avant la fin de cette année, comme annoncé précédemment.

En septembre, Galapagos a acquis auprès de GSK un centre de recherche à Zagreb. Ce centre de 130 employés offre une capacité additionnelle pour les besoins de Galapagos en R&D. La firme annonce qu'il fournira des services de R&D à GSK durant trois ans, dans le cadre d'un contrat valorisé à 14 millions d'euros.

Tout comme Elia, qui affirme ne pas pouvoir livrer de prévision de bénéfice

Elia a confirmé vendredi ses prévisions financières pour 2010, indique le gestionnaire du réseau belge de transport d'électricité dans sa déclaration intermédiaire pour le troisième trimestre de 2010.

L'intégration de 50Hertz au sein du groupe Elia se déroule comme prévu, assure par ailleurs l'entreprise, tandis que l'émission d'un Eurobond à 10 ans de 500 millions d'euros pour Eurogrid GmbH a été un succès. L'argent levé servira à rembourser les dettes bancaires à court terme et à financer le programme d'investissement de 50Hertz, dont le siège se situe à Berlin, pour les années à venir.

En avril dernier, Elia et TenneT avaient annoncé leur intention de transférer leur participation respective dans la Bourse d'énergie belge Belpex (60 % pour Elia et 10 % pour TenneT) à APX-ENDEX, déjà l'opérateur du marché de l'électricité spot aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne. Elia réalise une plus-value de 9,6 millions d'euros sur cette transaction, dont 60 % au bénéfice des actionnaires et 40 % en faveur des tarifs.

Elia a acquis une participation de 20 % dans APX-ENDEX et sera également représentée dans ses organes de gestion. L'opération s'est clôturée avec succès après avoir obtenu le feu vert des autorités européennes. L'actionnariat d'APX-ENDEX est désormais constitué d'Elia (20 %), de Fluxys (3 %), de Gasunie (21 %) et de TenneT (56 %).

Elia affirme enfin ne pas pouvoir faire de prévision concrète de bénéfice mais confirme toutefois son intention de maintenir son dividende pour 2010 au moins à son niveau actuel.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires