Dans les coulisses du producteur de whisky liégeois The Belgian Owl

19/07/17 à 14:32 - Mise à jour à 15:51
Du Trends-Tendances du 13/07/17

Si le whisky est souvent associé à l'Ecosse, ce royaume n'en a pas le monopole de la production. En Belgique, une distillerie spécialisée s'est également lancée depuis 2004 dans la création de ce breuvage mythique. C'est dans la région de Liège qu'Etienne Bouillon a décidé d'installer The Belgian Owl. Créé dans la pure tradition écossaise, ce whisky, vieilli en tonneau durant minimum trois ans, collectionne les récompenses. La production s'arrachant chaque année en seulement quelques semaines, la distillerie a augmenté sa production en 2014 pour atteindre les 80.000 litres.

1. La récolte de l'orge

The Belgian Owl est un single malt, soit un whisky issu d'une seule distillerie. L'orge nécessaire à sa création est planté sur les terres d'agriculteurs partenaires, à seulement quelques dizaines de mètres de la distillerie. The Belgian Owl travaille avec six fermiers, qui lui fournissent chaque année les céréales, l'élément principal de la création du whisky. La distillerie se veut "équitable" avec les agriculteurs et achète l'orge à un prix convenu au préalable. Si, à la livraison, le cours de la Bourse est plus élevé, The Belgian Owl s'aligne. "Ce n'est jamais arrivé. Depuis que nous existons, nous avons toujours payé deux à trois fois plus que le cours boursier", explique Etienne Bouillon.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires