Critique sur le salaire de Carlos Brito lors de l'assemblée des actionnaires d'AB InBev

27/04/10 à 16:12 - Mise à jour à 16:12

Source: Trends-Tendances

L'activiste Erik Geenen, qui s'est fait connaître pour ses interventions lors de nombreuses assemblées générales d'actionnaires de sociétés, dont celles de Fortis, a émis des critiques sur le salaire du patron d'AB InBev, Carlos Brito, lors de l'assemblée générale des actionnaires du géant brassicole, mardi à Bruxelles.

L'activiste Erik Geenen, qui s'est fait connaître pour ses interventions lors de nombreuses assemblées générales d'actionnaires de sociétés, dont celles de Fortis, a émis des critiques sur le salaire du patron d'AB InBev, Carlos Brito, lors de l'assemblée générale des actionnaires du géant brassicole, mardi à Bruxelles.

En 2009, la rémunération du Brésilien a atteint plus de 7 millions d'euros, contre plus 1 million d'euros l'année précédente.

"Ce genre de décadence conduit les sociétés (humaines, ndlr) à leur perte", a affirmé l'homme à la casquette verte.
"Selon moi, personne ne vaut près de 20.000 euros par jour (...)

Dans quelle proportion se situe votre salaire par rapport à celui des travailleurs brésiliens? Vous crachez à la figure de votre personnel et des actionnaires", a ajouté Erik Geenen.

L'actionnaire a également plaidé pour que la structure de rémunération lie les managers à l'entreprise et promeuve une vision à long terme.

Le président du groupe brassicole, Peter Harf, est quant à lui resté calme malgré les critiques. "Je respecte ce que vous dites; nous réfléchissons bien à long terme", a-t-il réagi, estimant que le salaire de base de Carlos Brito est en ligne avec les salaires en vigueur chez les concurrents. "Il n'est pas payé au-dessus de la moyenne.
Il crée de la prospérité", a-t-il ajouté.

Une actionnaire américaine d'Anheuser-Busch était également présente dans la salle pour louer le management. "Nous sommes très contents du travail que vous faites. Nous admirons votre vision", a-t-elle dit, suivie de brefs applaudissements.

AB InBev: la Coupe du monde de football en ligne de mire

Le brasseur AB InBev attend beaucoup de la Coupe du monde de football. Le patron d'AB InBev Carlos Brito a souligné, mardi à l'issue de l'assemblée générale, qu'un tel événement était "fortement lié à la bière". Le brasseur va lancer des campagnes publicitaires notamment pour la marque mondiale "Budweiser" mais aussi au niveau local, pour Jupiler en Belgique notamment.

"Durant les quatre semaines de cet événement, la consommation de bière va augmenter", a déclaré M. Brito. Si c'est l'hiver dans l'hémisphère sud, Carlos Brito a rappelé que la bière était "toujours de la fête".

En Belgique, la consommation de bière a baissé alors que les coûts de l'entreprise ont augmenté. Une raison pour laquelle, a rappelé M. Brito, il a été discuté d'une restructuration avec les syndicats. Le patron d'AB InBev n'a pas voulu s'enfermer dans un agenda. "La balle reste dans le camp des syndicats. Ils devraient venir avec des idées". Le président Peter Harf a pour sa part indiqué que "le siège est en Belgique et y restera".

L'assemblée des actionnaires a donné son feu vert à l'octroi d'un dividende brut de 0,38 euro à partir du 3 mai. Les mandats de plusieurs administrateurs ont été prolongés de même que celui de Jean-Luc Dehaene, administrateur indépendant.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires