Création de starters: hausse en Wallonie et à Bruxelles, forte baisse en Flandre

15/07/13 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Trends-Tendances

a diminué de 3,4% durant les six premiers mois de 2013, passant de 37.208 durant le premier semestre de 2012 à 35.813 pendant la même période de 2013.

Création de starters: hausse en Wallonie et à Bruxelles, forte baisse en Flandre

© Thinkstockphotos.com

En Belgique, le nombre de créations d'entreprises Le nombre de starters a augmenté en Wallonie (+2,3%) et à Bruxelles (+1,8%), tandis qu'en Flandre, le nombre de création d'entreprises est à la baisse (-10,3%), indique lundi le Syndicat neutre pour Indépendants (SNI) en se basant sur les chiffres du bureau d'informations commerciales B-Information (Euro DB).

En Wallonie, pendant le premier semestre, le nombre de starters a augmenté de 2,3% par rapport à la même période en 2012, passant de 10.763 à 11.015. Le scénario est comparable en région bruxelloise, où les créations d'entreprises ont augmenté de 1,8% en passant de 5.251 pendant les six premiers mois de 2012 à 5.346 pendant la première moitié de 2013. Dans le même temps, le nombre de starters a continué à fortement décliner en Flandre (-10,3%).

"L'augmentation de créations d'entreprises est peut être limitée en Wallonie et à Bruxelles, mais il s'agit d'une inversion de tendance", explique Christine Mattheeuws, présidente du SNI. Depuis début 2012, chaque trimestre montrait une baisse du nombre de starters dans toutes les régions.

Pendant le premier semestre 2013, la plupart des starters ont opté pour le secteur du commerce de gros ou de détail (13,1%), suivi par les services (9,5%), la construction (9,4%) et les professions libérales. Le SNI constate que les starters optent souvent pour des secteurs qui, en dehors des professions libérales, sont très sensibles aux faillites.

En savoir plus sur:

Nos partenaires