Contrôle budgétaire: pas d'accord au Groupe des Dix sur la flexibilité du marché du travail

26/04/16 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Belga

(Belga) Les négociations entre syndicats et employeurs au sujet de la flexibilité du marché du travail n'ont pas abouti mardi, a-t-on appris auprès des partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des Dix.

Le gouvernement avait demandé aux partenaires sociaux de se réunir sur le thème de la flexibilité accrue du travail annoncée dans le cadre du contrôle budgétaire. Au menu des discussions figuraient notamment le paiement des heures supplémentaires, la possibilité d'offrir des jours de congés à des collègues confrontés à d'importants problèmes de santé et le remplacement de la semaine de 38 heures par un système annuel qui permettrait de travailler jusqu'à 45 heures par semaine, avec un maximum de neuf heures par jour, ou moins lorsque l'activité se fait plus rare. Cette première réunion du Groupe des Dix sur le sujet a fait long feu. Le mois passé, syndicats et employeurs avaient déjà échoué à s'accorder sur le Gentlemen's Agreement qui définit ce qui est permis dans un conflit social. Les mesures suscitent l'enthousiasme du patronat, a-t-on appris de sources syndicales qui jugent, elles, les propositions inacceptables. (Belga)

Nos partenaires