Construction: la grève semble inévitable

07/03/14 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Trends-Tendances

Le dépôt d'un préavis de grève dans le secteur de la Construction paraît inévitable, a réagi Rik Desmet, le secrétaire fédéral de la Centrale générale de la FGTB, après l'échec des négociations portant sur une convention collective de travail dans la nuit de jeudi à vendredi. Il fait état d'une impasse totale.

Construction: la grève semble inévitable

© Belga

Le secrétaire fédéral du syndicat socialiste estime que les positions entre les parties restent très éloignées. Il considère même qu'un "mini-accord" ne pourrait être conclu. Après l'échec des négociations, les syndicats présenteront à leurs affiliés un "état des lieux". "Cela n'était jamais arrivé dans ce secteur", indique Rik Desmet. "Nous devrons déposer un préavis de grève", prédit le secrétaire fédéral. "Il pourrait y avoir alors des actions dans le secteur de la Construction dès la fin mars", ajoute-t-il.

La FGTB consultera ses affiliés le 19 mars et la CSC le lendemain. La CSC Bâtiment-Industrie et Energie évoque également "un réel risque" de préavis de grève et aussi d'actions.

La pierre d'achoppement dans les négociations porte sur la flexibilité exigée par les employeurs, selon les syndicats. Ceux-ci veulent pour leur part permettre aux plus de 50 ans de passer en régime 4/5 temps. Les négociations portent sur le salaire et les conditions de travail d'environ 165.000 travailleurs dans le secteur de la Construction pour les années 2013 et 2014.

En savoir plus sur:

Nos partenaires