Conflit du bois: le Canada met en cause les Etats-Unis à l'OMC

28/11/17 à 22:00 - Mise à jour à 22:01

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement canadien a mis en cause mardi devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) l'imposition par les Etats-Unis de droits "punitifs" visant ses exportations de bois de construction.

"Le Canada a officiellement demandé à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) la tenue de consultations avec les Etats-Unis concernant la décision définitive prise récemment par le département du Commerce des Etats-Unis au sujet des droits antidumping et compensateurs visant l'importation de certains produits de bois d'oeuvre résineux du Canada", a indiqué le ministère des Affaires étrangères. Le Canada avait déjà saisi il y a deux semaines un groupe d'arbitrage prévu par l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) à propos de ces droits compensatoires, pouvant aller de 3,34% à 18,19%, qui ciblent depuis le printemps aux Etats-Unis l'importation du bois de construction canadien. "La décision du département du Commerce des Etats-Unis d'imposer des droits antidumping et compensateurs punitifs aux producteurs canadiens de bois d'oeuvre résineux est injuste, non fondée et profondément préoccupante (...). Nous défendrons vigoureusement l'industrie canadienne", a promis le ministère. Le conflit commercial entre les deux voisins nord-américains autour du bois de construction refait épisodiquement surface depuis trois décennies. L'administration Trump a imposé ces droits au moment où les Etats-Unis, le Canada et le Mexique sont engagés dans une difficile renégociation de l'Aléna. En 2003, l'OMC avait déjà tranché en faveur du Canada suite à une plainte similaire après l'imposition de droits compensateurs par le département du commerce des Etats-Unis. En 2016, les Etats-Unis ont importé pour 5,66 milliards de dollars de bois de construction en provenance du Canada. (Belga)

Nos partenaires