Comment survivre à la zone morte autour des Gafa ?

08/07/18 à 10:13 - Mise à jour à 10:13
Du Trends-Tendances du 21/06/18

Les géants de la technologie (Google, Amazon, Facebook, Apple, etc.) sont grands, riches et paranos et disposent de tonnes de données pour détecter et racheter les jeunes pousses susceptibles de contester leur hégémonie.

C'est une histoire classique de start-up, mais qui prend un tour inattendu. Trois jeunes d'une vingtaine d'années créent une société dans leur dortoir du MIT (Institut de technologie du Massachusetts) en 2016. Leur but : utiliser des algorithmes afin de prédire la réponse à un courriel. En mai, alors qu'ils lèvent des fonds pour leur start-up, du nom d'EasyEmail, Google annonce le lancement d'un outil semblable, en marge de sa conférence annuelle pour les éditeurs de logiciels. Filip Twarowski, le patron de la jeune boîte, voit dans l'initiative de Google la " confirmation incroyable " qu'ils sont sur un bon coup. Mais il doit bien admettre que celle-ci les a " un peu ébranlés ". Le géant a effarouché au moins un soutien financier potentiel d'EasyEmail ; il faut dire que les investisseurs en capital-risque ont tendance à éviter les créneaux susceptibles d'intéresser les géants de la technologie.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires