Comment perdre 13 milliards d'euros en 23 minutes

02/06/15 à 12:51 - Mise à jour à 12:42

Source: Le Monde

Le matin du 20 mai dernier, Li Hejun, alors 2e homme le plus riche de Chine, était encore l'heureux propriétaire de 28 milliards d'euros en actions de sa société de panneaux solaires, Hanergy. Mais la matinée ne s'est pas déroulée comme prévu.

Comment perdre 13 milliards d'euros en 23 minutes

Li Hejun © Hanergy

Au matin de la journée du 20 mai, rien ne laissait présager une quelconque déconvenue pour le titre Hanergy. Sur les douze derniers mois, les actions du groupe avaient en effet bondi de 664%. Mais à 10h17, un ordre de vente important est envoyé sur le marché de Hongkong, comme le rapporte le site du Monde. C'est le début d'une réaction en chaîne puisqu'un certain nombre d'investisseurs avaient programmé par ordinateur de se séparer de leurs actions en cas de chute du cours. En quelques secondes, le titre perd 25%. À 10h40, la cotation est suspendue: Hanergy vient de perdre 47% de sa valeur en 23 minutes.

Une décision qui fait mal

D'un coup, Li Hejun, qui détient trois quarts du capital de sa société Hanergy, soit l'équivalent de 28 milliards d'euros, a donc perdu 47% de sa fortune.

La situation aurait peut-être pris un autre tour si Li Hejun n'avait pas brossé l'assemblée générale des actionnaires, ce qui a nourri les rumeurs sur le fait que le groupe était visé par une enquête portant sur ses pratiques. En fait, le milliardaire avait simplement préféré s'exprimer à Pékin pour l'ouverture d'un centre d'exposition sur les énergies renouvelables qu'il avait lui-même financé...

Bulle spéculative

Cette situation est la conséquence directe d'une décision du gouvernement chinois d'autoriser les investisseurs de Chine continentale à investir dans certaines valeurs cotées sur la plateforme ouverte que constitue Hongkong. Ce qui a entraîné une arrivée massive de fonds et la création d'une bulle spéculative, notamment dans les énergies renouvelables.

En savoir plus sur:

Nos partenaires