Comment les PME peuvent augmenter leur présence en ligne

21/06/18 à 10:48 - Mise à jour à 22/06/18 à 09:07

Une enquête menée par FCR Media auprès de 54 133 entreprises montre que les PME belges sont relativement bien représentées sur le web, 64% des PME ayant leur propre site Internet. Il existe toutefois une marge de progression importante puisque dans 93% des cas, les sites présentent encore quelques lacunes auxquelles il est facile de remédier.

Comment les PME peuvent augmenter leur présence en ligne

© Getty Images/iStockphoto

SIINDA a répertorié, dans son enquête commanditée par FCR Media, les trois erreurs les plus fréquentes présentes sur des sites d'entreprises belges.

L'importance de la signalisation numérique

Il ressort de l'enquête que 31% des PME interrogées n'utilisent que cinq liens retour, voire moins. Un lien retour est un lien sur un site Internet externe qui renvoie à votre propre site Internet.

La présence de plusieurs liens retour de qualité augmente la crédibilité d'un site. Plus le nombre de liens retour sera élevé, plus Google considérera le site Internet comme étant un site de qualité pour les utilisateurs et plus le site aura une position élevée dans les résultats de recherches sur Google ou d'autres moteurs de recherche bien connus.

"Créer une telle signalisation permet de générer automatiquement un traffic bien plus important vers votre site Internet", explique FCR Media.

Contenu obsolète

Google et les autres moteurs de recherche classent aussi les sites Internet selon la fréquence à laquelle ils sont mis à jour. Or, 49% des entreprises qui ont leur propre site Internet ne publient pas de nouveau contenu dans l'année.

"Une mise à jour ne demande pas nécessairement beaucoup de temps : une petite info de temps en temps et une mise à jour régulière des heures d'ouverture peuvent suffire". La durée de chargement d'un site Internet représente aussi un aspect important : un temps de chargement plus rapide d'une seule seconde permet déjà d'atteindre 7% de conversions supplémentaires.

Améliorations techniques

Un autre facteur important pour un bon statut SEO est la structure du site. Pourtant, 40% des sites Internet ont une structure peu claire et la moitié (47%) n'ont pas de titres bien lisibles ni de descriptions de leur contenu.

Le coup de boost des réseaux sociaux

En ce qui concerne l'utilisation des réseaux sociaux, les entreprises belges semblent encore accuser un gros retard : la majorité de nos PME (65%) n'y sont tout simplement pas présentes et 2% seulement des entreprises paient pour booster leur contenu.

Le ciblage sur les réseaux sociaux constitue pourtant l'outil par excellence pour toucher très facilement votre groupe cible car la portée organique est relativement faible : 1,96% seulement des followers aiment, commentent ou partagent régulièrement une publication de l'entreprise.

Twitter est mort, longue vie à Instagram

Pour les sociétés présentes sur les réseaux sociaux, Facebook reste le canal le plus apprécié : 33% des entreprises y sont en effet actives. La cote de popularité de Twitter est par contre en baisse puisque 6% seulement des entreprises y sont actives. À l'inverse, l'intérêt pour Instagram est en nette augmentation (16%), selon l'étude de l'agence.

"Les PME belges ont maintenant pris conscience de l'importance de la présence en ligne, importance qui ne fera que croître. Et pourtant, elles commettent encore facilement des erreurs à éviter. Un bon site Internet ne coûte pas forcément cher mais maîtriser les bases d'une bonne gestion de site est essentiel au bon fonctionnement des activités d'une PME", affirme FCR Media.

Nos partenaires