Comment les grands patrons ont lâché Trump après Charlottesville

07/09/17 à 10:52 - Mise à jour à 10:57
Du Trends-Tendances du 31/08/17

Les errements de Donald Trump sur les néonazis ont redistribué les cartes aux Etats-Unis : les géants du Net ont fini par abandonner leur sacro-saint principe de neutralité et les grands patrons américains ont clairement pris leurs distances avec l'encombrant président. Pour le salut de leurs marques et de leurs entreprises.

Le nom de Charlottesville est désormais synonyme d'électrochoc. Un électrochoc qui a non seulement secoué la sphère politique et la société civile, mais aussi le monde des affaires, en instaurant une nouvelle donne économico-citoyenne dans le rapport des forces en vigueur.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires