Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

18/09/17 à 10:48 - Mise à jour à 10:47

Comment la voiture autonome va impacter notre vie quotidienne

La voiture autonome va avoir un impact sur l'industrie auto, sur les courtiers en assurance, sur les péages, sur les garagistes qui n'auront plus de boulot, et même sur le prix des appartements au centre-ville...

Comment la voiture autonome va impacter notre vie quotidienne

© Getty Images/iStockphoto

En cette semaine de la mobilité, il est impossible de ne pas envisager de parler de la voiture autonome. Même si elle mettra sans doute dix ans à envahir nos routes, il faut se rendre compte que dix ans, ce n'est rien comme laps de temps, c'est demain. La meilleure preuve, c'est qu'une firme comme Apple a fêté les dix ans de l'iPhone cette année, et honnêtement, qui se souvient encore comment était notre vie quotidienne avant l'apparition de l'iPhone et la révolution des smartphones qu'il a provoqué ? Je pense que les jeunes qui nous écoutent en ce moment n'imaginent même pas qu'on ait pu vivre sans smartphone tellement ce petit rectangle lumineux est devenu une prothèse indispensable !

Passons rapidement en revue l'impact de cette voiture autonome sur notre future existence. Les premiers impactés seront les industriels de l'automobile. Le coût du logiciel de ces nouvelles voitures représentera 50% du coût total de la voiture contre 25% seulement aujourd'hui. Il y aura des fusions dans le secteur, car seules quelques marques auront les épaules suffisamment solides pour affronter ce changement. Quant au prix des garages, il va s'effondrer, car plus personne n'ira réparer sa tôle froissée vu que les voitures autonomes feront infiniment moins d'accidents que les conducteurs humains. Même avenir funeste pour les auto-écoles. Qui ira encore s'inscrire à une auto-école s'il ne faut plus conduire avec ses mains et ses pieds ? Et même triste sort pour les courtiers en assurance. Le prix des assurances auto piquera du nez, lorsqu'il n'existera plus de contrats pour les particuliers, vu qu'en cas d'accident, ce sera le constructeur du logiciel, ou le constructeur auto qui seront tenus pour responsables.

De plus, les pays producteur de pétrole du Moyen-Orient ne seront plus notre station d'essence et leur rôle géopolitique sera réduit à néant, étant donné que la plupart des voitures autonomes seront électriques. Les gestionnaires d'autoroutes devront également s'adapter et supprimer les péages, car qui dit voiture autonome dit aussi voiture connectée. Quant aux parkings des centres-ville, ils disparaitront et feront saliver les promoteurs immobiliers qui vont trouver des milliers de mètres carrés à bâtir. Le sourire des uns se traduira par une immense grimace du côté de l'agent immobilier, car les prix du mètre carré en centre-ville s'effondreront en parallèle. Les grands gagnants seront en revanche les médias et les fournisseurs de contenus de divertissement, car avec 25 minutes en plus assis sur un fauteuil, il faudra bien nous divertir, et des firmes comme Apple compte bien utiliser notre temps de cerveau disponible pour kidnapper encore plus notre attention avec un écosystème duquel nous aurons de plus de plus de mal à sortir. Tout cela, uniquement pour notre bonheur, comme toujours. Au fond, la voiture autonome de demain sera une sorte de smartphone ambulant sauf qu'au lieu de coûter 1000 euros, elle coûtera 20 ou 30 fois plus. Amazon, Google, Facebook étaient déjà dans notre poche, nos bureaux, nos maisons, ils seront aussi dans nos voitures. Il nous sera bientôt impossible de leur échapper. C'est ce qu'on appelle une prison dorée.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos