Comment garder ses meilleurs employés ?

04/05/15 à 14:27 - Mise à jour à 14:29

Pour le cofondateur de LinkedIn, la meilleure façon de garder ses bons éléments pour une entreprise est de les voir non pas comme des pions interchangeables, mais comme de véritables alliés pour accomplir une mission.

Comment garder ses meilleurs employés ?

/ © iStock

70% des Américains ne se sentiraient pas investis dans leur travail. Pourtant, pour le co-fondateur de LinkedIn, une alliance entre l'employé et l'employeur au sein d'une mission commune serait la clé pour avoir des employés motivés comme il l'explique dans une présentation PowerPoint reprise par le Business Insider.

Des employés-alliés

Voir ses employés comme de véritables alliés, telle serait la solution miracle pour que les employés les plus efficaces n'aillent pas voir ailleurs. Pour que cette alliance fonctionne, il faut qu'il y ait un bénéfice mutuel avec des termes explicites et que les deux parties aient leur indépendance. En gros, une relation où chacun apporte de la valeur à l'autre. L'employé ajoute de la valeur à l'entreprise et l'entreprise ajoute de la valeur à l'employé sur le marché du travail. Une alliance sur le long terme est bénéfique pour les deux parties, car cela permet d'engranger davantage de bénéfices à la fin d'une période donnée.

Une mission commune

Pour que cela soit possible, il faut construire ce qu'on appelle une "tour of duty", une période de service chez les militaires ou une mission dans le monde du business. Le principe consiste à se concentrer ensemble vers un but commun en accomplissant une mission bien déterminée dans un laps de temps réaliste. C'est un engagement éthique entre l'employeur et l'employé, mais c'est la façon dont cette relation est construite qui va faire qu'un bon employé va rester ou non.

Il existe trois types de mission

La rotation. Elle concerne principalement les employés qui se lancent sur le marché de l'emploi. Celle-ci se prolonge généralement sur maximum 2 ou 4 ans.

L'enracinement. Cette période sert à construire les bases d'une longue relation. Il s'agit dans ce cas d'employés dont la vie est fort interconnectée avec l'entreprise. L'employé est vu comme une entité propre et il fait partie du corps émotionnel et intellectuel de la compagnie.

La transformation: ici, la mission est axée autour d'une négociation personnalisé et en face-face entre la compagnie et l'employé. Celui-ci transforme sa carrière en enrichissant ses compétences et ses expériences. L'entreprise évolue grâce aux nouvelles compétences acquises par l'employé.

L'honnêteté comme clé de voute

Établir une mission commune relâche la pression, car elle permet d'accroître de façon spectaculaire la confiance. Les étapes se composent de petites marches montées par chacun. Chaque étape franchie renforce la confiance mutuelle. Durant cette mission, telles des balises, il doit y avoir des moments où l'employé peut discuter de l'évolution de sa carrière. Une discussion honnête de part et d'autre est nécessaire pour renforcer la confiance et la loyauté. Tout comme offrir à l'employé une structure qui lui permet de remplir un certain nombre de missions qui ont du sens est primordial.

Néanmoins, si établir un ordre de mission permet de réduire les risques de fuite, il n'existe pas vraiment de moyen d'empêcher un employé de partir s'il le souhaite. La menace n'aura comme seul effet que ce dernier entamera les démarches en douce.

En savoir plus sur:

Nos partenaires