Comme l'UCM, Comeos salue le fait que le gouvernement renonce à une augmentation de la TVA

15/10/16 à 15:38 - Mise à jour à 15:42

Source: Belga

(Belga) Comeos, la Fédération belge du commerce et des services, se dit satisfaite samedi de l'accord sur le budget conclu vendredi soir par le gouvernement Michel. Il se réjouit que la piste de l'augmentation de la TVA n'a pas été retenue et des mesures prises en matière d'organisation du travail.

Le consommateur a été épargné lors de ce conclave budgétaire, relève Comeos. "Le gouvernement a tiré les leçons de la hausse malheureuse des accises l'année dernière, laquelle a entraîné une énorme augmentation des achats des Belges à l'étranger. Nous sommes heureux que le gouvernement n'ait pas commis cette erreur une deuxième fois", juge Dominique Michel, CEO de Comeos. En ce qui concerne l'organisation du travail, Comeos souligne une nouvelle fois que le commerce en Belgique est confronté à un lourd handicap par rapport aux pays voisins. "Nous nous attendions à une réforme de grande envergure du marché du travail. Ce n'est pas encore le cas, mais des pas sont déjà faits dans la bonne direction. Reste maintenant à savoir si d'autres adaptations structurelles verront encore le jour durant cette législature", réagit Dominique Michel. Le commerce a besoin de flexibilité, insiste Comeos. "Le samedi après-midi, les magasins connaissent une très grande affluence, alors que le lundi matin, c'est nettement plus calme. Fin décembre n'est pas à comparer à fin mars. Nous devons pouvoir recourir à notre personnel de manière flexible", indique le patron de la fédération belge du commerce et des services. (Belga)

Nos partenaires