Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

31/08/16 à 12:27 - Mise à jour à 12:26

Combien de fois irez-vous à la salle de sport durant cette année scolaire?

Pour un grand nombre d'entre nous, la rentrée a déjà commencé, quant aux autres, c'est au plus tard la semaine prochaine. Et comme toujours, le mois de septembre est aussi la période des bonnes résolutions : l'une d'elles, très fréquente, consiste à dire qu'on va s'inscrire dans une salle de fitness, histoire de se tenir en bonne santé ou de maigrir.

Combien de fois irez-vous à la salle de sport durant cette année scolaire?

© Getty Images/iStockphoto

Grâce à François Levêque (Les Echos), économiste et professeur d'économie à Paris-Tech, je vais sans doute vous faire économiser de l'argent et sans doute aussi des illusions. Car contrairement à ce que l'on pourrait penser, le business des salles de sport a aussi fait l'objet de l'attention des économistes, et notamment d'un prix Nobel.

Ce qu'il faut éviter, si c'est possible, c'est de signer un abonnement d'un an - là, je parle d'une salle de sport normale et non pas d'une salle low cost qui ne pratique pas ce genre de tarif. Pour le propriétaire du club de fitness, ce genre d'engagement est évidemment profitable car bien souvent les nouveaux membres viennent rarement et donc permettent au propriétaire du club de réduire le montant des cotisations sans embouteiller les machines à exercice.

Certains diront : "Mais non, ce n'est pas vrai, je suis vraiment résolu à amortir mon abonnement, après tout, il me coûte déjà assez cher, et signer pour un an m'obligera à y aller !" Cela c'est la théorie, car les études réalisées par des économistes aux Etats-Unis ou au Québec sur des échantillons représentatifs démontrent que les nouveaux inscrits se rendront en moyenne 4 fois dans la salle de sport durant l'année. Les mêmes études montrent que la fréquentation des salles de sport chute de moitié après 4 mois !

Partager

Les nouveaux inscrits se rendront en moyenne 4 fois dans la salle de sport durant l'année.

Mais la vraie question, c'est : pourquoi vous et moi (et hélas surtout moi) payons pour ne pas aller à la salle de gym ? La réponse de deux économistes, qui ont étudié et mesuré cette question, est la suivante : c'est parce que nous sommes trop optimistes ou trop naïfs. En fait, lorsque nous nous inscrivons à ce genre de club, nous surestimons notre assiduité et nous comptons trop sur l'effet incitatif : "J'ai payé un an, donc, je n'ai pas le choix, je dois y aller !".

En réalité, ceux et celles qui signent un abonnement d'un an enrichissent soit le propriétaire de la salle, soit permettent aux autres membres plus assidus d'avoir un tarif plus doux. L'idéal est donc d'acheter 10 tickets d'entrée ou de payer un abonnement plus court même si en apparence, il semble proportionnellement plus cher, ou alors, vous devez opter pour une salle low cost, c'est nettement moins cher, mais le service est réduit à peau de chagrin. C'était le petit conseil économique de la rentrée.

Nos partenaires