Colruyt mise sur l'hydrogène

09/03/16 à 16:42 - Mise à jour à 16:42

Source: Belga

(Belga) Le groupe de distribution alimentaire Colruyt a inauguré, mercredi, dans son centre de distribution de Hal (Brabant flamand), une nouvelle station à hydrogène, dont l'objectif est notamment "de démontrer la faisabilité technique et économique d'un système de stockage et de transport d'électricité verte, produit de l'éolien et du solaire, sous la forme d'hydrogène".

Colruyt voit dans l'hydrogène la solution de rechange la plus adéquate aux énergies fossiles. Le groupe disposait d'ailleurs déjà, depuis 2012, d'une première station hydrogène, dans le cadre d'un projet européen. Alimentée par une éolienne et des panneaux solaires, qui permettent la génération d'hydrogène par le procédé de l'électrolyse, elle avait pour but de tester certaines applications logistiques équipées d'une pile à combustible. La nouvelle station inaugurée mercredi permettra notamment de doubler la capacité de production et sera équipée d'une pile à combustible de 120 kW, capable de reconvertir de l'hydrogène en électricité. Le groupe, qui dispose déjà de 11 transpalettes équipés d'une pile à combustible, va élargir la flotte par le biais de 200 piles à combustible supplémentaires, soit environ un quart de l'ensemble des transpalettes du centre de distribution. Colruyt prévoit en outre, sans doute d'ici la fin de l'année, d'équiper la station-service DATS 24 située près du centre logistique de Hal d'une pompe à hydrogène, ce qui en ferait la seconde station à hydrogène publique en Belgique après celle de Zaventem, dont l'inauguration est prévue en avril. Bien qu'accessible au public, il est peu probable que des files se forment devant cette pompe à hydrogène car, actuellement, à peine trois voitures (de marque Hyundai) à hydrogène roulent en Belgique, dont l'une appartient au groupe Colruyt et les deux autres à la Commission européenne. Le groupe basé à Hal entend également jouer un rôle dans les projets du gouvernement flamand visant l'installation de 20 stations à hydrogène publiques d'ici 2020. Le patron du groupe, Jef Colruyt, s'est dit prêt mercredi à investir 5 millions d'euros dans la mise en place d'un tel réseau, en plus des 6 millions d'euros que le groupe de distribution a déjà investis dans l'hydrogène. Jef Colruyt a encore fait part de l'ambition de son entreprise de couvrir, d'ici 4 à 5 ans, l'ensemble de sa consommation d'électricité, contre un quart actuellement, avec sa propre production (par le biais de panneaux solaires, éoliennes ou la co-génération). Colruyt dispose par exemple de 11 éoliennes, pour l'heure, mais 35 projets sont dans ses cartons. (Belga)

Nos partenaires