CO2 : le rapport qui dénonce le "jackpot" des industriels

21/05/10 à 17:13 - Mise à jour à 17:13

Source: Trends-Tendances

Selon l'ONG Corporate Europe Observatory, les industriels ont, grâce à un "lobbying frénétique", persuadé la Commission européenne "de subventionner leurs opérations" liées aux quotas démissions de CO2. Avec, à la clé, "des profits providentiels aux dépens du climat".

CO2 : le rapport qui dénonce le "jackpot" des industriels

© Montage PG/Thinkstock

Le secteur industriel a exagéré les risques économiques liés à la politique européenne de réduction des émissions de CO2, selon un rapport publié par l'ONG Corporate Europe Observatory (CEO). Ce lobbying a permis à de nombreuses entreprises de recevoir gratuitement des quotas d'émissions de CO2, au motif qu'elles étaient confrontées à la concurrence internationale.

"Les lobbies des secteurs de l'acier et du ciment ont mené une campagne frénétique pour s'assurer qu'ils n'auraient pas à payer pour les permis d'émissions avant la phase trois" du système européen d'échange de quotas, qui débute en 2013, selon Olivier Hoedeman, coordinateur chez CEO. Ces secteurs "ont réussi à persuader la Commission européenne d'en fait subventionner leurs opérations et bénéficieront par conséquent de profits providentiels aux dépens du climat !"

Aux yeux du coordinateur de l'ONG, "la Commission a cédé bien trop facilement au lobbying de l'industrie et à la pression des gouvernements nationaux en promettant des permis gratuits. Elle doit maintenant revenir sur sa promesse et s'assurer que l'industrie contribuera comme elle le doit aux nécessaires réductions des émissions de CO2."

Le rapport de Corporate Europe Observatory est présenté à quelques jours d'une nouvelle communication de la Commission européenne, qui reverra mercredi prochain sa stratégie climatique, après le résultat mitigé du sommet de Copenhague. La communication examinera notamment la problématique des "fuites de carbone" (la délocalisation d'activités de certains secteurs vers les pays où les contraintes en matière d'émissions de carbone sont moindres).

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires