Chili: grève d'une durée record dans la plus grande mine de cuivre du monde

06/03/17 à 19:00 - Mise à jour à 19:01

Source: Belga

(Belga) La grève sur le site chilien d'Escondida, plus grande mine de cuivre au monde, est devenue lundi la plus longue de son histoire, après 26 jours d'arrêt de travail et sans perspective de sortie de crise à court terme.

La mine, qui produit près de 5% du cuivre mondial en plein désert d'Atacama (nord), est paralysée depuis le 9 février après l'échec d'une négociation qui visait à renouveler les accords collectifs signés il y a quatre ans. "Aujourd'hui nous en sommes à 26 jours (...) mais nous avons pris une décision, avec les travailleurs, d'être en grève le temps qu'il faudra. D'ailleurs nous envisageons que la grève aille peut-être au-delà des 60 jours", a expliqué aux journalistes le directeur du syndicat, Carlos Allendes, après s'être réuni à Santiago avec des représentants du ministère du Travail. Lundi, les discussions entre direction et employés étaient au point mort. Les mineurs réclament à l'entreprise - propriété du groupe anglo-australien BHP Billiton - le maintien des avantages négociés en 2013 et des temps de repos, rejetant par ailleurs que ces avantages ne profitent pas aux nouveaux embauchés, comme le souhaite la direction. Ils exigent également un bonus d'environ 40.000 dollars et une hausse des salaires de 7%. La mine Escondida, qui emploie 2.500 personnes, produit environ 927.000 tonnes de métal rouge par an. La perspective de grève dans ce site majeur a déjà provoqué une hausse de 12% du prix du cuivre en janvier, après quatre ans de chute due à la moindre demande de la Chine, principal acheteur. Le Chili est le plus gros producteur de cuivre au monde, couvrant près d'un tiers de l'offre mondiale. (Belga)

Nos partenaires