Changer d'emploi pour se rapprocher de la maison, près d'un Belge sur quatre en rêve

16/09/15 à 06:58 - Mise à jour à 06:58

Source: Belga

Presque un Belge sur quatre souhaite changer d'emploi pour travailler plus près de son domicile, ressort-il d'une étude menée par le fournisseur de services RH Securex auprès de 1.671 travailleurs et dévoilée mercredi.

Changer d'emploi pour se rapprocher de la maison, près d'un Belge sur quatre en rêve

© BELGAIMAGE

Les personnes qui ont un emploi à Bruxelles (1 sur 3) sont les plus enclines à vouloir se rapprocher de chez elles, contre 1 sur 4 en Wallonie et 1 sur 5 en Flandre.

Cette tendance s'explique en grande partie par la durée des déplacements. Ainsi, les personnes qui travaillent à Bruxelles passent pas moins de 95 minutes par jour sur la route pour se rendre au travail et en revenir, contre 51 minutes en Wallonie et 49 en Flandre.

Cependant "en travaillant dans une ville proche de son domicile, on parcourt peut-être moins de kilomètres, mais on ne perd pas forcément moins de temps", nuance Hermina van Coillie, experte au HR Research de Securex.

En moyenne, les Belges sont en voiture presque une heure par jour, contre une demi-heure à pied ou à vélo et 96 minutes avec les transports en commun.

"Nous constatons que le temps de trajet, et non plus la distance, constitue le principal facteur déterminant lors de l'évaluation de la contrainte liée aux déplacements entre le domicile et le lieu de travail", explique encore Hermina van Coillie. En effet, plus de la moitié (53%) des travailleurs qui trouvent les déplacements accablants veulent changer d'emploi, de même que plus d'1 travailleur sur 3 qui a recours aux transports en commun.

En savoir plus sur:

Nos partenaires