Ces PME bruxelloises à la conquête de Seattle

30/10/15 à 09:04 - Mise à jour à 09:11

Source: Trends-Tendances

En marge de la mission princière au Canada, un petit contingent de sociétés bruxelloises fait escale à Seattle en compagnie de Cécile Jodogne.

Ces PME bruxelloises à la conquête de Seattle

© BELGAIMAGE

Emmenée par la secrétaire d'Etat au Commerce extérieur de la Région bruxelloise Cécile Jodogne, une quinzaine de PME bruxelloises ont quitté Vancouver et la délégation officielle de la mission princière au Canada pour franchir la frontière américaine et poser leurs valises à Seattle.

Objectif de cette incursion de deux jours en terre US : vanter bien sûr le savoir-faire bruxellois dans des secteurs de niche comme la construction durable, le marketing digital ou l'impression 3D. Avec à la clé : des visites, du networking et plus de 50 rencontres B2B.

Boeing et la high-tech

En effet, Seattle n'est plus ce qu'elle était autrefois, c'est-à-dire une grande ville portuaire et industrielle. Métropole moderne et porte ouverte sur l'océan, Seattle dispose aujourd'hui d'une économie basée sur les industries du futur. Outre Boeing et Microsoft, la région abrite des leaders mondiaux comme Starbucks, Google ou Amazon. Mais aussi plus de 2.000 entreprises de logiciels, plus de 500 entreprises environnementales et une importante concentration de sociétés biotech.

"Tout a changé avec le démarrage de Microsoft, situe Eric Gabrys, attaché commercial de Bruxelles Invest & Export, basé à San Francisco et couvrant l'ensemble de la côte ouest des Etats-Unis pour l'agence bruxelloise à l'exportation. Il y a ici de gros acteurs comme Amazon, dont le quartier général est à Seattle. C'est tout un éco-système de start-up et d'entreprises technologiques qu'on trouve maintenant ici. Bref, Seattle est intéressante pour certains marchés et pour certains clients."

De quoi dès lors intéresser des PME comme Euroscanning qui cherche à se développer dans l'impression 3D ou l'agence de marketing digital Pyco Group. Pyco Group dont le fondateur et patron Ofir Ejnes a par exemple pu franchir la porte de la grosse agence de pub Wexley. "Sans la mission et la présence de la secrétaire d'Etat, cela n'aura pas été possible."

Le green building

Avec San Francisco, Seattle est aussi la deuxième ville qui compte sur la côte ouest en matière de construction durable (bâtiments passifs). "Bruxelles et Seattle font face aux mêmes défis : boom démographique, forte croissance économique, implantation de projets emblématiques et bien sûr des enjeux climatiques et environnementaux , souligne à ce propos Cécile Jodogne. La Région bruxelloise n'a pas seulement fixé des normes environnementales exigeantes, elle est aussi le moteur du développement d'une nouvelle culture green building."

Résultat : "Il y a à Seattle une demande pour répliquer ce succès de Bruxelles en matière de développement durable, notamment en matière de bâtiments super-performants, situe Sebastian Moreno-Vacca du bureau d'architectes A2M, basé à Ixelles et qui vient d'ouvrir un bureau à New York. Le passif a le vent en poupe aux Etats-Unis. Il est plus rentable pour un bureau comme le nôtre de venir à Seattle pour décrocher des contrats que de participer à des appels d'offre à Bruxelles."

Sébastien Buron, à Seattle

En savoir plus sur:

Nos partenaires