CBR-Sagrex a reçu le permis unique permettant l'exploitation de la carrière de Bossimé

14/04/17 à 14:55 - Mise à jour à 14:58

Source: Belga

(Belga) L'entreprise CBR-Sagrex a reçu vendredi du SPW Département Permis et Autorisations le permis unique l'autorisant à remettre en exploitation la carrière de Bossimé, indique un communiqué de l'entreprise. Le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot a appris la nouvelle avec "stupéfaction et colère" et proposera au collège, unanime sur son opposition au projet en janvier dernier, d'introduire un recours auprès du ministre wallon de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement.

En septembre 2016, l'entreprise CBR-Sagrex avait relancé la demande de permis unique d'exploitation de la carrière de Lives-Bossimé introduite en 2010, contre laquelle la Ville de Namur s'était déjà opposée, en déposant des compléments au dossier initial. Ces compléments visaient à répondre aux demandes formulées antérieurement (2010) par les autorités pour mieux prendre en compte les attentes des différentes parties intéressées au dossier. En janvier dernier, alors qu'une enquête publique avait été organisée fin 2016 et avait récolté 529 courriers de réclamations, la Ville de Namur avait remis, une fois de plus, un avis défavorable concernant cette demande de permis unique, les habitants de Loyers et Namur s'y opposant fermement. Entre 400 et 500 opposants avaient organisé une marche en janvier pour sensibiliser la population à ce qu'étaient devenus les sites de la carrière où la nature a repris ses droits. Par ailleurs, malgré les améliorations apportées par Sagrex, la Ville avait épinglé des problèmes qui pourraient survenir au niveau des eaux souterraines, des poussières, de la biodiversité, de la mobilité, de l'aménagement du territoire et de l'exploitation en elle-même. Alors que la direction de CBR-Sagrex se félicite que l'administration ait apprécié les améliorations apportées au dossier et accordé le permis d'exploitation, la Ville envisage déjà d'introduire un recours. Néanmoins, la société souhaite procéder à une mise en ?uvre rapide de ce projet dans le cadre d'un dialogue permanent avec les autorités et les riverains. Avec cette réouverture, Sagrex souhaite pérenniser son activité d'extraction de granulats dans la région namuroise où elle exploite déjà la carrière de Beez. (Belga)

Nos partenaires