Caterpillar: vers un maintien de l'activité ?

29/12/16 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Belga

Quelques cadres de l'entreprise Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) devraient proposer d'ici à quelques semaines, dans le cadre de la procédure Renault, une proposition susceptible de maintenir quelque 400 emplois sur le site grâce à une activité d'assemblage. Les syndicats ont eu vent du travail de réflexion effectué par ces quelques cadres.

Caterpillar: vers un maintien de l'activité ?

© BELGA/Virginie Lefour

Selon Emmanuel Chemello, permanent CSC, les cadres en question proposent de réduire de deux tiers les surfaces de production du site. Sur le tiers restant, serait localisée une activité d'assemblage de chargeuses sur pneus, production pour laquelle le site de Gosselies s'est régulièrement distingué.

"Les cadres pensent pouvoir de la sorte maintenir environ 450 emplois sur le site: 350 liés à Caterpillar, une centaine d'autres à des sous-traitants", a indiqué Emmanuel Chemello. Selon lui, les cadres, qui occupent parfois des fonctions à responsabilités dans l'usine carolorégienne, souhaitent convaincre le groupe de l'intérêt économique de maintenir cette activité à Gosselies.

Ayant été informé du travail de réflexion, Antonio Cocciolo, président de la FGTB Metal Hainaut Namur a indiqué mercredi qu'il restait attentif à toute proposition crédible. "Si les chances de voir le groupe faire marche arrière par rapport à la fermeture sont minces, elles ne sont pas nulles pour autant", a quant à lui commenté Emmanuel Chemello.

Si les cadres vont au bout de leur démarche, ils devraient présenter leur proposition dans le courant du mois de janvier lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire.

Nos partenaires