Caterpillar: un début d'accord

22/09/15 à 11:06 - Mise à jour à 16:42

Source: Belga

Un début d'accord est intervenu mardi chez Caterpillar Gosselies après plusieurs heures de réunion du comité de concertation. Les accès à l'entreprise ont à nouveau été ouverts au personnel qui souhaitait reprendre le travail.

Caterpillar: un début d'accord

© BELGA

Le comité de concertation réunissait la direction et les principaux responsables de l'usine Caterpillar de Gosselies (Charleroi). Grâce à ce début d'accord, les accès ont été rouverts aux travailleurs qui voulaient reprendre leur poste et qui en avaient été empêchés depuis vendredi matin par les grévistes. Ce mouvement de grogne avait débuté à la suite du licenciement d'un ouvrier et s'était poursuivie, lundi et mardi matin, par un blocage des accès de l'usine gosselienne. Plusieurs centaines d'employés et de cadres, empêchés d'entrer, s'étaient alors rassemblés au Spiroudome de Charleroi, avant qu'une délégation soit reçue par le collège communal de Charleroi. Elle y avait répété sa volonté d'avoir accès aux postes de travail. Le comité de concertation qui s'est tenu parallèlement a abouti, en début d'après-midi, à un premier accord. Les accès ont été autorisés aux équipes de l'après-midi, essentiellement en charge des composants, mais qui représentent un volume de personnel moins important que celui du matin. Rien, cependant, n'indique à l'heure actuelle que ce libre accès restera autorisé aux travailleurs de la pause du matin de mercredi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires