Caterpillar : un accord sur le volet financier du plan social

08/11/13 à 20:51 - Mise à jour à 20:51

Source: Trends-Tendances

Les syndicats ouvriers et la direction de l'entreprise Caterpillar à Gosselies sont parvenus à s'entendre sur les modalités qui accompagneront le départ d'une part des futurs ouvriers prépensionnés (régime de chômage avec complément d'entreprise) et d'autre part des ouvriers qui décideront volontairement de quitter l'entreprise dans les prochains mois, a confirmé vendredi après-midi Paul Fichera, délégué principal (CSC).

Caterpillar : un accord sur le volet financier du plan social

© Image Globe

La direction n'a pas souhaité commenter l'information. Les négociations sur la nouvelle organisation du travail n'ont pas encore été menées, selon le porte-parole de l'entreprise. "Or, tant qu'il n'y d'accord sur tout, il n'y d'accord sur rien", a-t-il indiqué. A la condition que la ministre fédérale de l'Emploi, Monica De Coninck ne s'y oppose pas, l'accord de principe intervenu entre direction et syndicats repose, selon ces derniers, sur un départ à la prépension à 52 ans et demi. 821 ouvriers auraient dépassé ce seuil, ce qui leur permettrait de bénéficier d'un régime de chômage avec complément d'entreprise (prépension).

Syndicats et direction sont également parvenus, toujours selon les premiers cités, à s'entendre sur la hauteur des primes qui reviendront aux ouvriers choisissant de quitter l'entreprise. Cinquante autres ouvriers seraient également placés en chômage longue durée dans l'attente d'un retour de volumes de production plus importants dans l'entreprise. Les syndicats doivent présenter la semaine prochaine au personnel le contenu de ce premier accord.

En février dernier, la direction a annoncé son intention de se séparer de quelque 1.400 travailleurs (1.100 ouvriers et 300 employés).

Nos partenaires