Caterpillar: les syndicats ne sont pas contre une reprise des expéditions

07/10/16 à 17:26 - Mise à jour à 17:28

Source: Belga

(Belga) Les syndicats ne sont pas contre une reprise des expéditions de machines et de pièces à partir du site de Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi), a indiqué vendredi Jean-Marie Hoslet, secrétaire principal de la CSC-Metea Hainaut. Selon lui, les sorties de machines doivent toutefois être compensées par des entrées de pièces dans des volumes comparables.

La direction de Caterpillar Belgium a demandé aux syndicats cette semaine une reprise des expéditions. Celles-ci sont en effet interrompues depuis le 2 septembre, date de l'annonce de la fermeture du site de Gosselies par le groupe Caterpillar. La production a quant à elle repris mais à un niveau encore insuffisant, selon la direction, qui a fait d'une augmentation de celle-ci une autre demande adressée aux syndicats. Mercredi soir, Caterpillar SARL, la société de droit suisse qui est le donneur d'ordres de l'usine de Gosselies en vertu d'un contrat de services, a menacé de suspendre ses commandes à l'usine carolo si les expéditions ne reprenaient pas dès lundi et ne se poursuivaient pas ensuite au rythme de la production. Vendredi matin, les syndicats ont tenu une assemblée générale avant la manifestation qui a parcouru les rues de Gosselies. Officiellement, aucune décision n'a été arrêtée quant à une reprise des expéditions dès lundi. "Si les syndicats ne sont pas contre une reprise des expéditions, il faut voir dans quels volumes elles peuvent être relancées", a indiqué Jean-Marie Hoslet. (Belga)

Nos partenaires