Caterpillar: le blocage du site se poursuit

26/09/13 à 16:54 - Mise à jour à 16:54

Source: Trends-Tendances

Les syndicats de l'entreprise Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) ont décidé jeudi de continuer à empêcher tout camion de sortir ou d'entrer sur le site. Si le blocage de l'usine se poursuit, le personnel a en revanche repris le travail après un mouvement de grève de 24 heures, décidé mercredi.

Caterpillar: le blocage du site se poursuit

© belga

"La production se fait au ralenti comme depuis quelques jours", a affirmé Paul Fichera, délégué principal. Depuis le blocage apparu la semaine dernière dans les négociations avec la direction, les syndicats ont en effet donné la consigne de ralentir de moitié les rythmes de production. Ils espèrent de la sorte convaincre les responsables du site de dissocier les discussions autour du plan social et celles ayant trait à la future organisation du travail.

La direction justifie sa volonté d'avancer sur les deux thèmes par la nécessité de réformer l'organisation du travail au sein de l'usine. Les dernières déclarations de la direction à ce sujet ont d'ailleurs particulièrement énervé le personnel qui n'a pas du tout l'impression d'évoluer dans un environnement datant des années 70 comme le prétendent les responsables, a affirmé Ivan Del Percio, délégué FGTB. Mardi, lors d'une nouvelle réunion, direction et syndicats n'étaient pas parvenus à dépasser leurs divergences. En réaction, le personnel avait entrepris mercredi une grève de 24 heures.

La direction de Caterpillar avait annoncé en février son intention de se séparer de 1.400 travailleurs et d'adopter un nouveau plan industriel.

Nos partenaires