Caterpillar: accord conclu pour les cadres et les employés

06/03/17 à 16:22 - Mise à jour à 18:28

Source: Belga

La proposition de la direction de Caterpillar Belgium à Gosselies a été acceptée par 95,68% des employés et cadres de l'entreprise qui ont participé lundi au référendum. Le taux de participation à ce dernier a été de 80%, a annoncé lundi la direction de l'entreprise.

Caterpillar: accord conclu pour les cadres et les employés

© Belga

La proposition de la direction n'avait pas été scellée dans un pré-accord. Toutefois, elle était intervenue lundi dernier après quatre jours de négociations intenses.

Le texte sur lequel direction et syndicats employés s'étaient quittés comprend une série d'indemnités extra-légales auxquelles les employés et les cadres de l'entreprise auront droit lorsqu'ils quitteront l'entreprise dans quelques mois, au moment de la fermeture. La "structure" des primes négociées était sensiblement identique à celle adoptée dans le pré-accord des ouvriers, approuvée la semaine passée par près de 75% du personnel.

463 employés et cadres ont participé au référendum. Parmi ceux-ci, 443 ont validé la proposition de la direction, 18 l'ont rejetée. Enfin, deux membres du personnel ont déposé un bulletin invalide dans l'urne.

Les syndicats satisfaits du référendum malgré un "contexte émotionnellement lourd"

Les syndicats employés de Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) se sont dits satisfaits lundi après que les employés et cadres de l'entreprise ont approuvé la proposition de la direction lors d'un référendum. "On ne peut toutefois pas faire abstraction du contexte, émotionnellement encore très lourd pour le personnel", a indiqué Martine Cornet, déléguée CNE.

Les 96% de votes positifs en faveur de la proposition de la direction, qui reprend notamment les conditions de départ auxquelles employés et cadres auront droit, illustrent, selon Martine Cornet, une certaine compréhension du personnel par rapport à la complexité des négociations menées avec la direction. La direction a pour sa part confirmé dans un communiqué que le référendum s'était déroulé dans le calme et le respect mutuel. "Ce vote en faveur de la proposition d'un plan social pour le personnel employé et cadre représente une étape importante dans le processus de négociation", indique la direction. La proposition va prochainement être traduite dans des conventions collectives de travail. Parallèlement, syndicats et direction reprendront les réunions de la phase d'information et de consultation de la procédure Renault.

En savoir plus sur:

TrendsInformation Services

Nos partenaires