Carte rouge pour le fonctionnement du marché du travail belge

11/10/12 à 08:04 - Mise à jour à 08:04

Source: Trends-Tendances

Nulle part en Europe les offres d'emplois et les demandeurs d'emploi s'accordent aussi mal qu'en Belgique, selon une nouvelle étude de la Banque nationale, rapportée jeudi par les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad.

Carte rouge pour le fonctionnement du marché du travail belge

© Chloé Champion

La Belgique compte principalement des demandeurs d'emploi faiblement scolarisés, tandis que les employeurs sont surtout à la recherche de personnes diplômées. C'est pourquoi de nombreuses offres d'emploi ne trouvent pas de candidat, tandis que de nombreuses personnes restent au chômage. On ne retrouve dans aucun autre pays d'Europe de l'ouest une telle inadéquation entre l'offre et la demande, indique la Banque nationale.

La Belgique est également championne en matière de différences régionales dans les chiffres du chômage. Bien que le taux de chômage belge soit plus faible que la moyenne européenne, toutes les constatations montrent que le marché du travail fonctionne mal en Belgique. En raison de la crise économique l'inadéquation entre les offres d'emploi et les chômeurs - tout comme dans d'autres pays européens - se renforce encore.

Un mauvais marché du travail est problématique car les entreprises ne trouvent dès lors plus le personnel adapté et les demandeurs d'emploi peinent à (re)trouver un travail.

Il y a plusieurs explications à ce dysfonctionnement, selon Fons Leroy du VDAB (pendant flamand du Forem). "Dix-sept pour-cent des jeunes quittent l'enseignement sans diplôme en proche. C'est une perte énorme pour le marché du travail." Il voit également un problème chez les personnes plus âgées. "Nous avons en Belgique le plus faible taux d'emploi des 55 ans et plus. Notre système pousse ces travailleurs dehors, alors que l'industrie pourrait profiter de cette main-d'oeuvre expérimentée."

La ministre de l'Emploi Monica De Coninck (sp.a) souhaite "repêcher" ces jeunes sans diplôme en rendant les stages plus attractifs pour les employeurs.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires