Carrefour supprime 1.672 emplois et ferme une vingtaine de magasins

23/02/10 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Trends-Tendances

Le groupe de distribution Carrefour a annoncé mardi, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, la suppression de 1.672 emplois en Belgique et la fermeture d'une vingtaine de magasins dans tout le pays, ont indiqué mardi des sources syndicales.

Carrefour supprime 1.672 emplois et ferme une vingtaine de magasins

© Belga

La société a décidé de fermer 14 hypermarchés, dont ceux d'Eupen, Casteau, Jumet, Renaix, Mouscron et Haine-Saint-Pierre, ainsi que 7 supermarchés, tous situés en Flandre.

Sept autres supermarchés, également situés en Flandre, seront franchisés, tandis qu'en Wallonie, une bonne partie des magasins du groupe, à savoir 3 hypers et 17 supermarchés, devraient être cédés au groupe Mestdagh.

"Si ces solutions de franchise et de transfert à Mestdagh échouent, quelque 2.900 emplois supplémentaires passeront à la trappe", précisait mardi midi Chris Van Droogenbroeck, secrétaire national de la LBC.

Même en cas de reprise par Mestdagh, les syndicats redoutent que tous les emplois actuels ne pourront être sauvés.

"Des pertes d'emplois supplémentaires ne sont pas à exclure, car il est évident que Mestdagh n'aura pas besoin de tout le personnel Carrefour", jugeait de son côté Myriam Delmée, vice-présidente du Setca, en charge du secteur de la distribution.

La restructuration prévoit en outre pour tout le personnel restant un changement de commission paritaire, avec des baisses salariales et pertes d'avantages à la clé.

Ce changement de convention devrait entraîner une perte de salaire de l'ordre "de 7 à 8%", selon Chris Van Droogenbroeck, ainsi que la suppression des congés d'ancienneté.

Dès la fin du conseil d'entreprise extraordinaire, les représentants syndicaux sont retournés vers leur base pour les informer des décisions de Carrefour. Des actions ne sont pas à exclure.

"Ca ne passera jamais auprès du personnel", prédisait ainsi Patrick Favauge, délégué Setca au Carrefour d'Herstal. "Avec tous les efforts qu'on a déjà faits! ".

Une opinion partagée par Irène Pêtre, secrétaire nationale CNE. "Je pense qu'il y aura des actions. Le personnel est actuellement informé des décisions. Je serais étonnée qu'il retourne au travail comme si de rien n'était...".

Comptant actuellement quelque 630 magasins chez nous et employant près de 15.000 travailleurs, Carrefour est l'un des principaux distributeurs et employeurs du pays.

Malgré une restructuration en 2007, le groupe est toutefois toujours à la peine: un magasin sur deux y perdrait en effet de l'argent. En 2009, ses ventes en Belgique ont à nouveau reculé, et ce à la fois dans ses hyper- et supermarchés.

La direction du groupe ne s'est pas encore exprimée sur son plan de restructuration. Elle programme à cet effet une conférence de presse à 15h00 à l'hôtel Marriott d'Evere.

Mestdagh intéressé par le reprise de magasins mais rien n'a été concluAucun accord n'est intervenu et aucune négociation n'a été entamée entre Carrefour Belgique et Mestdagh en vue d'une reprise par ce dernier d'une série de magasins Carrefour, a-t-on appris auprès du groupe de distribution Mestdagh alors que certaines informations font état de la cession par Carrefour de 3 hypers et 17 supermarchés à Mestdagh.

"Je vous confirme mon intérêt pour la reprise de magasins s'il y a des magasins à reprendre, comme je l'étais en 2007 lors de la fermeture de 16 magasins GB. Je confirme mon intérêt mais il n'y a absolumentrien de fait et il n'y a actuellement pas de négociations", a déclaré Eric Mestdagh, l'administrateur délégué du groupe Mestdagh, à l'agence Belga. "Je serais très heureux que Gérard Lavinay (patron de Carrefour Belgique, ndlr) me téléphone à ce sujet", a-t-il ajouté.

Le groupe Mestdagh se dit potentiellement intéressé par le reprise de magasins Carrefour situés en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre, dans la zone limitrophe à la Wallonie.
En 2007, lors de l'annonce de la fermeture 16 magasins par Carrefour Belgique, le groupe Mestdagh avait déjà fait part de son intérêt, mais rien ne s'était concrétisé.

Carrefour Belgique a annoncé mardi, lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, la suppression de 1.672 emplois et la fermeture d'une vingtaine de magasins en Belgique. En outre, 3 hypers et 17 supermarchés seraient cédés à Mestdagh.

Le groupe Mestdagh, qui gère l'enseigne Champion pour la Belgique, emploie plus de 2.200 personnes et compte 67 supermarchés dont 31 indépendants.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires