Carrefour: la grève se poursuit vendredi dans 57 magasins

26/02/10 à 10:14 - Mise à jour à 10:14

Source: Trends-Tendances

Plusieurs piquets de grève empêchent l'ouverture de 57 magasins, annonce la CNE et son homologue flamande dans deux communiqués diffusés vendredi matin.

Carrefour: la grève se poursuit vendredi dans 57 magasins

© Belga

Carrefour doit encore à la Belgique 84,6 millions d'euros

Carrefour doit au fisc belge 84,6 millions d'euros, les services financiers internes du groupe de distribution ayant reçu un avantage fiscal que la Commission européenne considère depuis novembre 2007 comme une aide d'Etat illégale, écrit vendredi De Morgen.

Le groupe Carrefour est allé en appel de cette décision, mais des sources auprès de la Cour européenne de justice confirment que le fisc belge peut percevoir directement les arriérés d'impôt.
L'administration s'est cependant abstenue de le faire jusqu'à présent par crainte de voir ces services internes de Carrefour et autres multinationales fuir le pays.

L'action poursuivie par les organisations syndicales s'ajoute à l'appel au mouvement de grève nationale pour la journée de samedi lancé, jeudi, en front commun.

Plusieurs piquets de grève sont organisés devant plusieurs magasins Carrefour après l'annonce d'un plan de restructuration du groupe Carrefour en Belgique, annonce la CNE dans un communiqué.

Le syndicat chrétien a dressé la liste des quarante-quatre enseignes des magasins Carrefour devant lesquels des piquets de grève empêchent l'ouverture des magasins.

"A Bruxelles, dans le Brabant wallon ainsi que dans le Hainaut, tous les magasins sont fermés", annonce la CNE. "A Liège, les magasins de Flémalle, Belle-île, Fléron, Eupen, Ans (le grand et le petit), Herstal, Heusy, Cointe (Kleyer), Tilff, Boncelle, Blonden sont fermés. Les magasins de Spa et de Malmedy sont en cours de fermeture. A Namur et au Luxembourg, les magasins de Bouge, de Marche et d'Arlon ont aussi fermé leurs portes."

En Flandre, le mouvement est aussi suivi, notamment, à Gand mais d'autres fermetures devraient s'ajouter à cette liste, poursuit la LBC-NVK.

En savoir plus sur:

Nos partenaires