Carlos Tavares, ex-numéro deux de Renault, à la tête de PSA Peugeot-Citroën?

25/11/13 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Trends-Tendances

Un conseil de surveillance extraordinaire devrait valider ce lundi la nomination de Carlos Tavares à PSA Peugeot-Citroën, comme futur pdg du groupe français. Il avait spectaculairement claqué la porte de Renault l'été dernier.

Carlos Tavares, ex-numéro deux de Renault, à la tête de PSA Peugeot-Citroën?

© AFP

Transition en douceur à la tête de PSA Peugeot Citroën. Carlos Tavares, 55 ans, devrait prendre la succession de Philippe Varin, 61 ans, au poste de pdg. Il occupera d'abord une position de numéro deux jusqu'à l'année prochaine.

Carlos Tavares s'était illustré, à la mi-août, par une interview à l'agence Bloomberg, où il indiquait être intéressé par la direction de General Motors ou de Ford. Déclaration singulière pour le numéro deux de Renault. Il s'impatientait visiblement de voir Carlos Ghosn, patron de Renault et de Nissan, ne pas envisager un départ à court ou moyen terme. Cet éclat public a été suivi quinze jours plus tard par une démission.

Un gage pour développer une alliance chinoise PSA Peugeot Citroën traverse une période de crise et perd de l'argent. Il négocie avec le groupe chinois DongFeng une prise de participation de 10% à 20%. Les deux constructeurs se connaissent : ils possèdent une co-entreprise en Chine. L'expérience de Carlos Tavares, avec l'alliance entre Renault et Nissan, est considérée comme précieuse pour construire une alliance plus rapprochée entre les constructeur français et le fabricant chinois. En accord avec Philippe Varin Ce processus de succession aurait été organisé en accord avec Philippe Varin. Ce dernier venait d'être renommé pour 4 ans. Il a présidé les destinées du groupe dans une période de recul sévère des ventes, et organisé une restructuration avec une baisse d'effectif de 8000 personnes. Le groupe a souffert de la crise qui frappe en particulier les pays du sud de l'Europe, et aussi, du côté des coûts, d'une part importante de la production en France. Renault, de son côté, a mieux réparti sa production dans des pays à main d'oeuvre moins coûteuse. La nouvelle Clio est ainsi produite, en bonne partie, en Turquie. Sans parler de sa marque Dacia, low cost, produite en Roumanie et au Maroc. Tavares, partisan du haut de gamme Chez Renault, Carlos Tavares était un partisan de la montée en gamme, à laquelle le constructeur de Boulogne-Billancourt était réticent avec l'échec de la Vel Satis. Cela tombe bien pour PSA Peugeot-Citroën : c'est la stratégie du groupe, avec le développement de la gamme DS.

Robert van Apeldoorn

Nos partenaires