Café et sucre, attention des prix à la hausse!

21/02/14 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Trends-Tendances

Les prix du café et du sucre ont bondi cette semaine à des plus hauts depuis plus d'un an pour l'arabica et quelques mois pour le sucre, à cause de la sécheresse au Brésil, qui fait craindre une moindre récolte.

Café et sucre, attention des prix à la hausse!

© Thinkstock

Le cours de l'arabica côté à New York a ainsi atteint jeudi son niveau le plus élevé depuis début octobre 2012 à 177,50 cents la livre tandis que le prix du robusta échangé à Londres a marqué ce jour-là un plus haut depuis dix mois, à 2.019 dollars la tonne. "C'est toujours la crainte d'une moindre récolte au Brésil qui pousse les prix à la hausse", ont expliqué les experts de Commerzbank.

Le Brésil, premier producteur et exportateur mondial de café, surtout d'arabica, a connu depuis le début de l'année son niveau de pluviométrie le plus bas depuis des décennies. Ce temps exceptionnellement sec intervient à un moment crucial du développement des fruits des caféiers, pouvant notamment les faire tomber prématurément alors que la récolte doit intervenir à partir d'avril/mai.

Pour ce qui est des cultures sucrières au Brésil, premier exportateur mondial, l'absence de pluie nuit au développement des cannes à sucre les moins matures, qui seront récoltées à partir de l'été. "Des dommages ont été causés aux cultures et nous prévoyons une récolte de 585 millions de tonnes de canne à sucre pour la saison 2014/2015, en baisse de 2%", a indiqué Kona Haque, analyste chez Macquarie.

Mercredi, la tonne de sucre a ainsi atteint 464,20 dollars à Londres, son plus haut niveau depuis deux mois et demi, tandis que la livre de sucre cotée à New York est montée jusqu'à 16,88 cents, son maximum en deux mois.

Nos partenaires