" C'est Ford Cologne qu'il aurait mieux valu fermer "

24/10/12 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Trends-Tendances

Le choix de Genk surprend un analyste financier, Philippe Houchois (UBS). Il estime que le choix de Genk n'est pas le meilleur pour réduire la surcapacité du constructeur automobile.

" C'est Ford Cologne qu'il aurait mieux valu fermer "

© Reuters

La fermeture de Ford à Genk est suivie avec intérêts par les analystes financiers qui suivent le secteur. Le constructeurs automobile souffre d'une surcapacité de plus de 20% en Europe, les constructeurs sont donc tentés de fermer des usines. Lesquelles ? " Je suis surpris du choix de Genk " explique Philippe Houchois, analyste à la banque UBS. " C'est Ford Cologne qu'il aurait mieux valu fermer. Le site est ancien, construit des petites voitures. Cela aurait été plus logique. "

"Il est plus aisé de fermer une usine en Belgique"

Pourquoi Genk alors ? " Sans doute parce que c'est plus aisé de fermer une usine en Belgique. En Allemagne il faut passer par le board, il y a la cogestion (les syndicats sont présents au conseil d'administration ndlr), c'est plus compliqué ". L'impact commercial est aussi moindre, car quelques mois de méventes pour Ford sont moins douloureux en Belgique que sur le marché allemand. Philippe Houchois est surpris aussi par la rapidité de la décision. " Ford va très vite, c'est différent de GM, qui tergiverse avec Opel/Vauxhall. " GM, qui a fermé l'usine d'Anvers en 2010, envisageait de fermer une usine à Bochum, en Allemagne, puis semble avoir changé d'avis.

Propos recueillis par Robert van Apeldoorn

En savoir plus sur:

Nos partenaires