Brussels South Charleroi Airport attaque ses ex-patrons en justice

20/12/11 à 07:42 - Mise à jour à 07:42

Source: Trends-Tendances

Les actionnaires de Brussels South Charleroi Airport (la Région wallonne et l'Italien Save) ont décidé, le 1er décembre, en assemblée générale extraordinaire, d'introduire une action en responsabilité contre Edmée De Groeve, rapporte mardi L'Echo.

Brussels South Charleroi Airport attaque ses ex-patrons en justice

© Belga

BSCA reproche à son ancienne présidente d'avoir signé un contrat de consultance en violation de la loi sur les marchés publics et en outrepassant sa délégation de signature. L'action sera introduite incessamment pour préserver les droits de la société et des actionnaires", a confié une source proche du dossier.

En cause, un contrat de consultance signé avec un professeur de l'Université de Liège, Philippe Van der Mersch, via sa société BrainWin. L'ancien CEO, Marcel Buelens, est logé à la même enseigne que l'ancienne présidente. Les deux anciens responsables ont en effet signé deux contrats avec BrainWin.

Le premier, signé en 2007 entre les deux dirigeants et Philippe Van der Mersch, prévoyait le concours de celui-ci pour l'élaboration du master plan et lui garantissait des honoraires fixes mensuels de 2.950 euros HTVA, jusqu'en décembre 2008.

Une autre convention, paraphée par Edmée De groeve seule, prévoyait une extension de la mission du professeur et garantissait, outre des honoraires fixes, une part variable sur le résultat opérationnel brut de BSCA sur 2008-2011, part qu'a refusé de payer BSCA. Edmée De Groeve est inculpée dans diverses autres affaires, notamment pour corruption passive dans un dossier immobilier impliquant Belgacom et son CEO, Didier Bellens.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires