Brussels Airport : "La plus longue grève depuis la période Sabena"

15/05/13 à 07:59 - Mise à jour à 07:59

Source: Trends-Tendances

Le personnel de la société de traitement des bagages Swissport a entamé son troisième jour de grève, mardi soir. Du côté de Brussels Airport, on évoque "un nouveau record depuis l'époque de la Sabena".

Brussels Airport : "La plus longue grève depuis la période Sabena"

© Image Globe

"Il est temps qu'on trouve une solution dans ce dossier", a déclaré mercredi matin Jan Van der Cruysse, le porte-parole de l'aéroport, qui évoque un "point de saturation". Le porte-parole s'attend à une baisse du nombre de vols annulés mercredi, par rapport aux deux journées précédentes.

Jan Van der Cruysse a également souligné le dommage économique croissant pour l'aéroport et la nuisance occasionnée pour les passagers. Selon le porte-parole de Brussels Airport, les compagnies aériennes qui souhaitent gérer les bagages elles-mêmes, et "elles en ont tout à fait le droit", en ont été empêchées par les grévistes. L'aéroport commence également à manquer d'espace pour stocker tous les bagages bloqués par la grève. Au moins 10.000 bagages s'étaient déjà accumulés mardi.

Brussels Airport demande aux voyageurs de ne voyager si possible qu'avec un bagage à main et d'éviter de laisser des affaires importantes dans leurs bagages en soute. Sur son site internet, l'aéroport a également dressé une liste de plus de 30 compagnies aériennes touchées par la grève du personnel de Swissport.

Les syndicats et la direction de Swissport ne sont pas parvenus à trouver un accord dans la nuit de mardi à mercredi. Les syndicats ont demandé l'intervention de la ministre de l'Emploi Monica De Coninck.

Le personnel de la société de traitement des bagages, en grève depuis dimanche soir, proteste contre le manque de personnel qui mène à une hausse de la pression sur les travailleurs, selon les syndicats.

Les opérations reprendront bientôt

Les activités de traitement des bagages devraient reprendre dans les prochaines heures, a indiqué Brussels Airport. La reprise de l'activité aura encore dans un premier temps une influence sur le traitement des décollages et des atterrissages prévus mercredi et jeudi. Une reprise totale ne se fera sentir que jeudi. Les passagers ne devraient donc plus subir jeudi les effets de la grève. Le traitement des bagages laissés en rade - estimés à 20.000 pièces - pourra également reprendre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires