Brussels Airport: des chauffeurs de taxi sont toujours en chômage économique

06/04/16 à 15:08 - Mise à jour à 15:07

Source: Belga

L'aéroport de Bruxelles a repris une partie de ses activités depuis sa réouverture dimanche mais cela "ne permet pas de remettre tout le monde en service", indique Rudy Claude, directeur commercial d'Autolux, la plus grande société de taxis qui dessert l'aéroport.

Brussels Airport: des chauffeurs de taxi sont toujours en chômage économique

Image d'archives © BELGA

La fermeture de l'aéroport de Bruxelles du jour au lendemain a fortement impacté la quinzaine de sociétés de taxis basées à Brussels Airport. "En tout, nous avons mis 289 chauffeurs en chômage économique", indique Rudy Claude, pour Autolux.

Depuis les attentats sanglants perpétrés à Zaventem le 22 mars, "l'activité a été très réduite. L'ensemble de nos chauffeurs était en chômage économique sauf une quinzaine qui était de garde à l'aéroport le matin et l'après-midi".

La reprise partielle de l'aéroport a signifié une reprise partielle des activités d'Autolux, qui dessert prioritairement l'aéroport. "Mais pour l'instant, l'aéroport accueille 800 passagers par heure au lieu de 5.000, ce qui n'est pas suffisant pour que nous puissions reprendre complètement le travail. Au mieux de la reprise des activités, 40% de nos véhicules pourront être en service", ajoute-t-il. "Des chauffeurs sont toujours en chômage économique et nous organisons des tournantes afin que chacun puisse travailler un peu".

"Nous sommes très inquiets pour l'avenir. Nous craignons que des compagnies ne reviennent pas à Bruxelles avant longtemps. Pour l'instant, tout le monde ignore ce qu'il va se passer", conclut Rudy Claude.

En savoir plus sur:

Nos partenaires