Brussels Airlines : pas de licenciements mais du temps partiel

08/10/12 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Trends-Tendances

La direction de la compagnie aérienne Brussels Airlines a présenté ce lundi, au cours d'un conseil d'entreprise, son "plan stratégique" misant notamment sur les vols "long-courrier". La direction n'a pas annoncé de licenciements mais a proposé des systèmes de travail à temps partiel pour les pilotes, a-t-on appris de sources syndicales.

Brussels Airlines : pas de licenciements mais du temps partiel

© Image Globe

En outre, pour d'autres catégories de personnel, une flexibilité supplémentaire serait recherchée, précise le front commun syndical dans un communiqué.

"La proposition mise sur la table par la direction va dans le sens d'un maintien maximum de l'emploi", indiquent encore les syndicats. Tout en reconnaissant que la situation est difficile, le front commun annonce qu'il collaborera "de manière constructive à une solution pour la compagnie aérienne".

Brussels Airlines recevra jusqu'à 100 millions d'euros de soutien de Lufthansa

Brussels Airlines recevra jusqu'à 100 millions d'euros de son actionnaire Lufthansa afin de développer sa stratégie axée sur plus de long-courriers et moins de vols européens. Cet argent sera investi à condition qu'il y ait un accord sur le plan d'économies, a annoncé la compagnie lors d'une conférence de presse. Le plan d'économies ne prévoit pas de licenciements mais du travail à temps partiel pour les pilotes, une meilleure productivité et flexibilité et un gel barémique pour les salaires en 2013 et 2014.

Brussels Airlines enregistrera une perte de 50 millions cette année "sur base des projections actuelles". En 2011, la perte avait été de 79,9 millions d'euros. Cette perte s'explique, selon le président Etienne Davignon, par le prix élevé du kérosène (+46 millions par rapport à 2011), par l'inflation (+15 millions) et par la crise en Europe.

Un grand déséquilibre existe par ailleurs entre les vols long-courriers et ceux en Europe. Les vols long-courriers fonctionnent bien avec les lignes africaines bénéficiaires et la liaison Bruxelles-JFK.

En revanche, les vols européens sont plus soumis à l'effet saisonnier. A l'avenir, Brussels Airlines veut développer son réseau long-courrier et réduire son réseau européen.

L'argent proposé par Lufthansa doit servir à financer cette stratégie, après avoir réalisé des économies.


Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires