Brussels Airlines, nouveau centre de compétences pour le long-courrier au sein d'Eurowings

09/07/18 à 14:09 - Mise à jour à 10/07/18 à 12:28

Source: Belga

Brussels Airlines deviendra le centre de compétences pour l'ensemble des vols long-courriers du groupe Eurowings, annonce lundi l'entreprise belge. La compagnie aérienne Eurowings prendra, elle, la responsabilité des activités court-courriers du groupe du même nom.

Brussels Airlines, nouveau centre de compétences pour le long-courrier au sein d'Eurowings

© ISOPIX

"La nouvelle configuration stratégique nous place à la tête de la consolidation des compagnies aériennes européennes", se félicite Thorsten Dirks. Le CEO du groupe Eurowings est en déplacement ce lundi à Bruxelles à l'occasion d'un conseil d'entreprise extraordinaire chez Brussels Airlines, qui a débuté à 12h30, afin d'y expliquer la stratégie de son groupe.

La compagnie aérienne belge deviendra donc le centre de compétences pour les vols intercontinentaux d'Eurowings, gérant toutes les activités de l'ensemble du groupe sur ce segment depuis Bruxelles. Une décision qui a été prise "en tenant compte de l'expertise et des points forts des deux entités".

"Le lancement réussi des vols long-courriers Eurowings opérés par Brussels Airlines depuis Düsseldorf vers New York, Fort Meyers et Miami en avril dernier confirme l'expertise" en la matière de la compagnie belge, souligne Thorsten Dirks. "En seulement cinq mois, Eurowings et Brussels Airlines ont réussi à établir une base long-courrier à Düsseldorf, renforçant le groupe dans l'un de ses principaux aéroports allemands", ajoute-t-il.

Parallèlement, l'entreprise belge participera activement à la stratégie de croissance paneuropéenne d'Eurowings en devenant l'opérateur de l'expansion vers d'autres bases aéroportuaires dans les parties francophone et néerlandophone de l'Europe, explique-t-elle dans un communiqué.

"En s'associant à Brussels Airlines, nous consoliderons non seulement notre position de troisième transporteur low-cost en Europe, mais stimulerons également la croissance future du groupe Eurowings", ambitionne encore Thorsten Dirks.

Le groupe allemand, filiale de Lufthansa, gérera lui l'ensemble du portefeuille de destinations court-courrier depuis Cologne. Il opère déjà à partir de plus de 20 bases européennes aujourd'hui.

Les deux compagnies continueront d'opérer leurs vols à courte et longue distances depuis leurs bases respectives de Bruxelles, Cologne, Düsseldorf et Vienne.

"Cela signifie également que, même si deux centres de compétences sont créés à Bruxelles et à Cologne, il restera des fonctions pour les opérations long-courriers et court-courriers sur les deux sites", précise-t-on encore, sans donner davantage de détails sur des suppressions éventuelles d'emplois ou de la marque Brussels Airlines dans les mois à venir.

Concrètement, des travailleurs basés à Bruxelles pourraient dorénavant aller travailler à Cologne pour les vols court-courrier et, à l'inverse, des gens d'Eurowings en Allemagne feront le trajet inverse dans le cadre des activités intercontinentales gérées depuis la capitale belge.

On ignore encore si cela aura un impact sur le nombre de salariés dans les différentes bases du groupe. "Nous continuons à travailler à l'intégration de Brussels Airlines au sein du groupe Eurowings", précise, à ce sujet, Kim Daenen, porte-parole de la compagnie. "Nous examinons comment nous pouvons collaborer ensemble dans tous les domaines et puis nous verrons alors ce que cela signifie pour l'organisation." Davantage de clarté en la matière est attendue à l'automne.

Aucune révolution ne doit être attendue, insiste encore la porte-parole, mais seulement "la poursuite de l'évolution de l'intégration". "Il n'y aura aucun plan social", répète-t-elle une nouvelle fois.

La mise en place de la nouvelle configuration est prévue pour 2019.

Nos partenaires