Brussels Airlines licencie et inquiète

11/06/12 à 15:09 - Mise à jour à 15:09

Source: Trends-Tendances

Syndicats et direction de Brussels Airlines seraient tout près d'un accord sur le plan d'économies. Les premiers craignent un plan social, ce que dément la seconde.

Brussels Airlines licencie et inquiète

© Image Globe

Brussels Airlines : "Tout près d'un accord sur le plan d'économies"

Syndicats et direction de Brussels Airlines seraient tout près d'un accord sur le plan d'économies prévu au sein de l'entreprise "Beyond 2012-2013", a-t-on appris lundi de source syndicale : "Un texte de protocole a été rédigé. La direction demande trois jours pour étudier le texte. Un accord pourrait dès lors tomber jeudi ou vendredi."

Le plan "Beyond 2012-2013" a été annoncé fin 2011 comme mesure visant à couvrir les pertes au sein de la compagnie aéroportuaire. Le but de ce plan est de réduire de plus de 10 % les coûts cette année et d'augmenter les recettes. Brussels Airlines a enregistré l'an dernier une perte de près de 80 millions d'euros.

Une des mesures déjà appliquées est l'engagement de personnel sous contrat temporaire, afin de couvrir le surplus de travail durant l'été. Les départs ne seront pas remplacés et 11 emplois sont supprimés dans certains services, comme les ventes et la comptabilité.

Si les syndicats craignent davantage de licenciements, la direction leur a répondu lundi que ce n'était pas son intention.

Le protocole d'accord qui pourrait être signé fin de semaine contient notamment des engagements plus flexibles pour les pilotes et le personnel de cabine, mais les syndicats n'ont pas voulu fournir davantage de détails, précisant seulement qu'il n'est pour l'instant pas question de licenciements secs. On avait auparavant appris qu'il y aurait 40 à 50 emplois temps plein de trop parmi les pilotes. Pour le personnel de cabine, il n'y a pas de surplus, selon une source syndicale.

Brussels Airlines licencie et inquiète

Une dizaine d'employés de Brussels Airlines ont été licenciés jeudi et vendredi "pour raisons économiques". Les syndicats craignent un plan social, ce que dément la direction. Des négociations sont prévues en début de semaine pour les pilotes, rapportait samedi La Libre Belgique.

La plupart des employés licenciés appartenaient au département "finances" de la compagnie belge. "Derrière, il y a peut-être un plan de licenciement beaucoup plus large, un plan qui nous dépasse et que la direction n'évoque pas", s'inquiète Thierry Vuchelen, secrétaire permanent du syndicat libéral.

Ces licenciements font suite à une série de mises à l'écart de cadres et employés du siège, il y a un peu plus d'un mois. Les leaders syndicaux ont l'intention de rencontrer la direction pour qu'elle "clarifie ses intentions".

Selon plusieurs sources, les pilotes et le personnel naviguant de Brussels Airlines pourraient être les prochains sur la sellette. La direction et les syndicats sont d'ailleurs en train de négocier sur un plan jugé "indigeste" par le personnel naviguant. L'objectif de ce plan est de rendre les pilotes "plus flexibles".

La direction affirme de son côté qu'il "n'est pas du tout question d'un plan social". "Nous devons réduire nos frais de fonctionnement de 15 %, chiffre Bernard Gustin, CEO de Brussels Airlines. Il faut donc optimaliser notre manière de fonctionner et augmenter notre productivité. Parfois, cela passe par des licenciements."

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires