Brussels Airlines lance la plus grande extension de son histoire

30/01/14 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Trends-Tendances

Le CEO de Brussels Airlines Bernard Gustin a annoncé jeudi le lancement de neuf nouvelles lignes en Europe. Avec l'augmentation de fréquence de certaines lignes déjà existantes, la compagnie aérienne proposera ainsi 400.000 places supplémentaires en 2014.

Brussels Airlines lance la plus grande extension de son histoire

© Image Globe

Pour la saison d'été, Brussels Airlines volera à destination de Ajaccio, Athènes, Bari, Bastia, Cagliari, Figari, Malte, Montpellier et Séville. De plus, l'offre pour Florence, Palerme, Marseille, Catania et Madrid sera renforcée. L'entreprise annonce également que les villes polonaises de Varsovie et Cracovie seront desservies toute l'année depuis Brussels Airport.

La flotte de Brussels Airlines est sur le point de subir un métamorphose relative puisque la compagnie incorporera deux Airbus A319 cette année et qu'elle n'opérera plus de vols sur les AVRO RJ100 (d'une capacité d'une centaine de places) d'ici 2016. Brussels Airlines proposera dès lors 400.000 places supplémentaires cette année, soit le plus important développement de son offre depuis sa création en 2006.

Ce développement représente un investissement de 100 millions d'euros sur trois ans. Un coût important, mais nécessaire pour le "transporteur national", comme M. Gustin aime définir Brussels Airlines, afin de demeurer un acteur de premier plan dans le ciel européen. "Vu la concurrence à laquelle nous devons faire face, nous aurions pu réduire notre capacité, mais nous courrions alors le risque de devenir insignifiants à long terme", a expliqué Bernard Gustin, faisant allusion à l'arrivée de Ryanair et au renforcement de Vueling à Brussels Airport, sans toutefois les citer. Il a ajouté que tous les actionnaires, y compris la compagnie allemande Lufthansa, avaient approuvé ces investissements.

Bernard Gustin justifie en outre ce développement par le besoin de renforcer le réseau européen de la compagnie et de faire de Bruxelles un hub attractif au centre du continent. "Quand une compagnie asiatique veut venir s'établir à Bruxelles, elle regarde d'abord le réseau à disposition", a-t-il expliqué. Selon lui, développer le réseau européen de Brussels Airlines permettra de renforcer les destinations long courrier vers les Etats-Unis et l'Afrique. De plus, le groupe peut s'appuyer sur les bons résultats qu'il a effectué grâce à ses vols continentaux en 2013.

La compagnie n'a pas encore dévoilé ses résultats complets pour l'année 2013, qui feront l'objet d'une présentation en mars, mais s'est targué d'avoir réduit ses coûts de 10% tout en ayant transporté 5,9 millions de passagers, soit un nouveau record avec une augmentation de 2,6% par rapport à l'année précédente. L'une des principales raisons de cette performance est le succès rencontré par les destinations estivales, qui ont affiché un taux d'occupation des vols de 85%. Les vols orientés affaires sont quant à eux remplis à 69,7%, soit en deçà des ambitions de l'entreprise mais en progression.

Le patron de la compagnie a souligné l'importance d'être autant présent dans le secteur du voyage de loisir que dans celui des affaires. Il a rappelé les partenariats fructueux selon lui, menés avec Thomas Cook et le Club Med, mais également avec le festival de musique électronique Tomorrowland. Cette année, Brussels Airlines affrétera 70 vols pour cet événement d'envergure mondiale, contre 35 l'année passée.

Bernard Gustin s'est également félicité du succès de ses vouchers cadeaux de Noël, qui se sont écoulés à quelque 30.000 exemplaires cet hiver, contre seulement 3.000 l'année précédente. Dans la foulée, un autre produit de ce type est lancé pour la Saint-Valentin.

Brussels Airlines s'affiche déterminée à affronter la concurrence. Si son patron est conscient de l'importance de proposer des prix concurrentiels, il veut mettre l'accent sur le service et faire de Brussels Airlines la compagnie la plus "personnelle" du marché. "Souvent, le voyageur est excité à l'idée de son périple mais se dit qu'il faut d'abord prendre l'avion. Avec Brussels Airlines, je veux que son voyage commence dès la réservation", a enfin déclaré Bernard Gustin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires