Brussels Airlines: chiffre d'affaires record mais "encore des défis à relever"

13/03/14 à 15:03 - Mise à jour à 15:03

Source: Trends-Tendances

Brussels Airlines a réalisé un chiffre d'affaires record de 1,138 milliard d'euros en 2013, en hausse de 2,2% "malgré un contexte économique difficile", a annoncé jeudi Bernard Gustin, CEO de Brussels Airlines, lors de la présentation des résultats annuels 2013 et des perspectives pour 2014.

Brussels Airlines: chiffre d'affaires record mais "encore des défis à relever"

© Belga

Brussels Airlines a réduit sa perte nette à 21,95 millions d'euros contre 60,7 millions d'euros en 2012, "en ligne avec le plan". "Nous voulons un retour durable à la profitabilité, c'est notre objectif. Nous aurions pu y revenir l'an dernier. Mais alors, nous n'aurions pas eu la ligne vers Washington, nous n'aurions pas investi dans le long-courrier, les appareils et n'aurions plus Korongo", souligne le patron de Brussels Airlines. "Notre chemin vers le positif c'est un peu comme gravir le Mont-Ventoux, nous avons parcouru 40 à 50% de la pente, nous avons encore des défis à relever mais nous arriverons au sommet".

Grâce au plan "Beyond 2012-2013", la compagnie a par ailleurs réussi à réduire ses coûts de 10%. Ce plan prévoit notamment l'harmonisation de flotte (Airbus), une flexibilité des pilotes durant l'hiver et l'été, un gel temporaire des salaires ou encore une productivité accrue.

L'an dernier, la compagnie a attiré 5,9 millions de passagers sur son réseau (+1,7%) et a vu son taux d'occupation augmenter de 2,4%, à 66,8%. Le transport cargo s'est établi à 35.200 tonnes, soit 4.000 tonnes de plus par rapport à l'année précédente.

Un peu plus de 4,9 millions de passagers ont voyagé sur le réseau européen de la compagnie, un réseau soumis à rude concurrence des compagnies low-cost. "Malgré cette compétition, nous avons été capables de bien nous comporter en 2013. Nous avons d'ores et déjà compris le défi pour 2014 car la concurrence des low-cost n'est pas une nouveauté pour nous", a indiqué Bernard Gustin.

Le réseau africain s'est bien comporté l'an dernier et reste profitable pour la compagnie. "Mais moins qu'avant car nous sommes confrontés à une concurrence accrue. Nous avons eu toutefois une croissance des passagers et des sièges. Nous restons positifs et nous poursuivons notre stratégie africaine", a encore précisé le patron de la compagnie.

Enfin, l'ouverture de la nouvelle ligne américaine vers Washington a notamment permis une croissance de 107% (196.437 passagers) vers les Etats-Unis.

Pour les deux premiers mois de l'année 2014, Brussels Airlines a constaté une croissance importante "au-dessus du marché" de passagers sur ses lignes: 410.938 en janvier (+11,9%) et 406.014 en février (+11,4%). "Et nous avons déjà 180.000 réservations de plus par rapport à la normale pour la saison d'été (mars à octobre)", a souligné M. Gustin, confiant pour la compagnie cette année.

En savoir plus sur:

Nos partenaires