Brussels Airlines: 13 vols annulés ce lundi matin

18/11/13 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

Source: Trends-Tendances

La grève des pilotes, qualifiée de "sauvage" par la direction de Brussels Airlines, a touché un vol sur trois ce lundi matin. Les passagers ont été transférés sur d'autres compagnies ou ont été remboursés. Une médiation a démarré ce lundi à 10h, au ministère de l'emploi.

Brussels Airlines: 13 vols annulés ce lundi matin

© IMAGEGLOBE

Ce matin 13 vols ont été annulés : "12 vols européens et un long courrier, celui de New York" indique Wenke Lemmes-Pireaux (à 10h23), porte-parole de Brussels Airlines, qui ajoutait "que 20 autres vols ont été opérés comme prévu, il n'y a donc pas 80% des pilotes en grève". Elle contredit le syndicat libéral qui a soutenu que 80% des avions étaient cloués au sol.

Les passagers des vols annulés sont, selon leur désir, soit remboursés, soit mis sur des vols d'autres compagnies. Pour le vol de Prague annulé, ils sont partis avec Czech Airlines.

Deux sujets qui fâchent : retraite et congés Le conflit porte sur deux sujets : le sort de 8 pilotes qui arrivent à l'âge de 58 ans, qui devraient prendre leur pension selon l'accord conclu en décembre 2012 pour le plan Beyond 2012-2013, mais qui ne tiennent pas à partir à la retraite. Et celui d'un millier de jours de congé que les 500 pilotes de la compagnie devraient prendre d'ici la fin de l'année, que la compagnie aimerait reporter partiellement à l'an prochain, craignant des soucis opérationnels dans les semaines à venir. La compagnie a négocié des gains de productivité avec (notamment) ses pilotes. Grincements Brussels Airlines a lancé l'an dernier un plan pour revenir aux bénéfices en 2014, Beyond 2012-2013, qui comprend à la fois des mesures de productivité pour tout le personnel, d'économie et aussi des investissements dans le long courrier. L'exécution de ce plan ne s'opère pas sans grincement. Des menaces de grève avaient été lancées par le personnel de cabine voici quelques semaines, une négociation a permis d'éviter la crise. C'est au tour des pilotes, et là les menaces sont mises à exécution. Le préavis a été lancé vendredi dernier, "mais les actions commencent aujourd'hui alors qu'il faut respecter un préavis de 7 jours" indique Wenke Lemmes-Pireaux.

Cette grève intervient alors que la compagnie soutient que son programme donne de meilleurs résultats que prévu. Les pilotes devraient revenir à 100% en activité en janvier prochain, alors que le plan Beyond 2012-2013 avait imposé un service part time temporaire. Il prévoyait ce retour un an plus tard, soit un travail à 85% en 2013 et à 90% en 2014, avant le retour au plein temps en 2015.

Nos partenaires