Brink's: les syndicats veulent une enquête après l'aveu de faillite

15/11/10 à 09:25 - Mise à jour à 09:25

Source: Trends-Tendances

Après l'aveu de faillite de l'entreprise Brink's Belgium, différents éléments posent question. Le syndicat CSC pense à une stratégie prévue de longue date par les actionnaires américains.

Brink's: les syndicats veulent une enquête après l'aveu de faillite

© Belga

L'aveu de faillite de la société Brink's Belgium a été annoncé en fin de semaine dernière. La CSC n'a pour l'heure pas été informée d'aucune procédure auprès du tribunal de commerce. "Nous nous renseignons ce lundi pour en savoir plus", a précisé Hubert Barone (CSC). "L'aveu devait être fait vendredi mais nous n'avons encore reçu aucun élément."

Selon la CSC, plusieurs pistes sont possibles. "Tout dépendra du juge qui peut décider de postposer sa décision. Il y a, à notre sens, de nombreux éléments sur lesquels enquêter. Les syndicats ont la ferme intention d'enquêter pour savoir s'il s'agit ou non d'une faillite frauduleuse. Nous pouvons penser que le processus avait été préparé de longue date par la société mère. De plus, les représentants de la société semblent ignorer la loi belge en terme de conciliation sociale."

Parallèlement au volet juridique, les syndicats se penchent sur le volet social. "Nous voulons maintenir liés les quatre sites de l'entreprise, voir si une pérennité de certains actifs est envisageable. L'aspect juridique reste cependant, pour l'heure, important. Nous souhaiterions bénéficier de quelques jours pour mettre en oeuvre toutes les analyses voulues", a conclu Hubert Barone.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires