Brink's: le parquet de Bruxelles ouvre une enquête pour abus de biens sociaux

16/11/10 à 18:22 - Mise à jour à 18:22

Source: Trends-Tendances

Le parquet de Bruxelles a ouvert une information judiciaire contre le transporteur de fonds Brink's pour abus de biens sociaux, a confirmé mardi Jean-Marc Meilleur, porte-parole du parquet.

Brink's: le parquet de Bruxelles ouvre une enquête pour abus de biens sociaux

© Belga

L'information avait été annoncée par De Tijd et L'Echo. L'enquête a été ouverte sur base d'éléments contenus dans le dossier de faillite. Lundi, le ministère public avait été particulièrement sévère à l'encontre de Brink's, devant le tribunal de commerce qui traitait la demande de faillite. Il avait notamment qualifié la faillite de frauduleuse et d'"instrumentalisation du tribunal dans une tentative d'éliminer un conflit social interne". Il a évoqué des infractions à la loi sur les faillites, de détournement et blanchiment d'argent.

Besoin de crédits pour un redémarrage

"Si aucune institution financière n'est prête à consentir de nouveaux crédits à Brink's, alors un redémarrage des activités ne sera pas possible et la faillite sera inévitable. On ne pourra pas aller loin avec les 800.000 euros actuellement dans les caisses", a déclaré mardi soir le syndicaliste CSC Marc Geerinck.

Selon Geerinck, la décision du parquet de Bruxelles d'ouvrir une enquête contre Brink's pour abus de biens sociaux est liée au fait que la direction américaine a transféré vers une holding suisse, les 3,2 millions d'euros que Brink's Belgium avait encaissés lors de la vente de la division transport de diamants à une filiale. Les syndicats ont aussi annoncé, comme prévu, avoir déposé plainte aux Affaires économiques, contre Brink's pour avoir violé le code de conduite international des multinationales. "Je redoute que le tribunal décidera de la faillite par manque de moyens pour un redémarrage. Dans ce cas, Group 4 devrait reprendre certaines activités. Cette entreprise a annoncé qu'elle pourrait reprendre 170 personnes", a ajouté le syndicaliste. Les blocages des quatre sites de Brink's se poursuivent en Belgique. Mardi matin, les syndicats ont tenu des réunions d'information partout dans le pays

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires